Magazine Culture

[Test] The Division demande le Joker du 50 / 50

Publié le 27 mars 2016 par Linfotoutcourt

The Division était attendu par les joueurs et globalement, le titre présentait depuis 2 ans un Open World new-yorkais intéressant. Ubisoft honore-t-il ce concept ?

L'environnement se présente bien, avec ses effets de neige dans le vent, les animations de votre personnage très bien rendues et une ergonomie travaillée. Pour autant, certains problèmes font penser qu'il reste du travail. Les nostalgiques de Metal Gear Solid 2 (2001) souriront des détails des décorations destructibles ou des impacts sur les vitres... Quand soudain, l'extincteur sur lequel vous tirez passe à travers le mur !

On vous empêchera d'aller là où vous pensiez logiques d'aller : l'incohérence habite intégralement cet Open World. Malgré de bonnes animations, la synchronisation labiale et le comportement des personnages ne collent pas à leurs discours. Les PNJ bipolaires vous congratulent puis vous insultent, radotant les mêmes choses.

À coups d'armes de guerre, il faudra 300 rafales pour percer les 3 sous-pulls et 2 bonnets d'un clochard niveau 10, courant vers vous sans aucune intelligence avec un batte de Baseball. Le pire reste que vous mourrez de deux rafales !

Constamment sur le fil, The Division fait vraiment bien le café pour les Casual Gamers avec 3 amis online, sans prise de tête. Autrement, à la longue, se rouler dans la neige ne s'est jamais montré si ennuyeux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine