Magazine Culture

(note de lecture) Collectif, "Poésie, midrash : points (rouges)", par Christian Désagulier

Par Florence Trocmé

MidrashCet ouvrage est la réédition de « Midrash et poésie », le premier livre des éditions Fidel Anthelme X publié en 1995, un entretien qu’Elie Cohen, professeur d’Hébreu biblique, accorda à Frédérique Guétat-Liviani, repris et augmenté de 7 contributions d’auteur(e)s qui depuis ont rejoint l’éditrice.
Ce qui fut publié sous la forme d’un rouleau reparait aujourd’hui sous celle d’un grand format carré de bristol à rabats qui est la marque de fabrique des livres de Fidel : l’entretien, infini, sur la poésie sous la forme d’un cahier de papier bible glissé sous le premier rabat, les 7 autres cahiers séparés, éclos de l’entretien, libres c’est à dire permutables, insérés ensemble sous le second rabat. Ainsi, la lecture de ce livre-bourgeon commence-t-elle par un déploiement comme celui des pétales de fleur de magnolia, l’absente de tous bouquets.
Aux questions de Frédérique Guétat-Liviani, Elie Cohen répond : « On jongle sans cesse avec les mots contenus dans la Torah et cette pratique est proche de la création contemporaine qui de par ce geste, force le Sens à partir des sonorités, à partir des mots… dans l’étude talmudique, l’important … C’est la place laissée au Non-dit, au potentiel… La nouveauté réside dans le blanc du texte… cette pensée de la liberté dans la contrainte, de la liberté qui naît de la contrainte est une idée centrale du judaïsme… le Talmud dit « Ne dit pas KHAROUT qui veut dire graver mais KHEROUT qui veut dire liberté »… on peut jouer aussi avec les mots BANAIKH, tes enfants et BONAIKH tes bâtisseurs… Les talmudistes de tout temps, se sont intéressés au sens et de ce fait au vecteur du sens : le mot, la lettre, le point-voyelle, la cantillation, le paragraphe et jusqu’au blanc… A ce propos dans la page du TRAITE SHABBAT du Talmud, on demande :
- Quand un livre brûle durant le shabbat, que faut-il sauver prioritairement ?
Certains répondent « Il faut sauver le SEFER-TORAH ».
- Oui, mais lorsque tout brûle, que faut-il sauver ? Ce qui est écrit ou bien ce qui est blanc sur la page ?
Eh bien les Rabbins répondent :
- « C’est le blanc qu’il faut sauver, car c’est lui qui est porteur de Sens Nouveau. »
Partant du Pshat, le sens littéral, il s’agit de remonter au Remez, le sens allusif, pour atteindre au Drash, l’interprétation figurée : ainsi le Midrash, méthode créative d’exégèse kabbalistique de la Thora, recourt aux mêmes figures de rhétorique qui firent font feront le B A BA du poème - CQFD..

Et Jacqueline Merville de raconter, revenant de Bombay, ce que l’atman Vishnou lui dit au sujet d’un bouquet de fleurs fanées : « On peut jeter avec amour. »

Et ce qu’Yvan Mignot dit :
 …
dans le fleuve pé   un est mort
un    le èr du gouffre l’a rendu fou
pris par le tourbillon du dé   un a trahi
un englouti le ès est sorti dans le blanc


Et Mohammed El Amraoui :

Quelque soit le soupçonnable,
l’insecte de Dieu
à peine saisi dans le mot
sa chiure emplit le monde.

Et Frédérique de Carvalho dit :

l’écriture des trembles penche au dessus des rives
l’enfant brame au dessus de toutes sortes d’inaudibles
on cloue un alphabet aux portes des images

Et Pierre Le Pillouër, après Hortense trouve que :

les
gggg
ressemblent à des oiseaux sages étonnants d’assise
pour des arrivants tardifs marqueurs de sons
Et le
G ?

Isabelle Cohen lit :

lumière de mon nom
mâcher les consonnes   chercher l’espace
inventer les voyelles chercher le point

Et Sarah Kéryna sept fois dit :

Le désordre du monde
les cahiers sur la table

Symbole en grec définit un objet partagé en deux, la possession de chacune des deux parties par deux individus différents, leur permettant de se rejoindre et de se reconnaître.

Ainsi dit Poésie, midrash : points (rouges), en tant que partie d’un symbolon pour le tout du poème, partagé.
Christian Désagulier
Poésie, midrash : points (rouges), Collectif, Editions Fidel Anthelme X, collection « La Petite Motesta », 10 €
sur ce livre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 17551 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines