Magazine Cinéma

Quais du Polar 2016: Deon Meyer, les vieux démons de la société sud africaine...

Par Filou49 @blog_bazart
28 mars 2016

meyer collage

Quais du Polar, commence désormais dans quatre jours et on est donc sur le point de terminer  notre tour d'horizon des auteurs invités à ce salon exceptionnel.

Après le Nord de L'Europe et l'Islande d'Arnaldur, on fait un bond géographique très important, on  va tout au Sud de la planète avec Deon Meyer, un autre auteur qui connait pourtant un succès phénoménal que ce soit sur sa terre natale et au delà des frontières.

Et un auteur qui sera bien, comme pratiquement tous les ans, sur les berges du Rhône pour dédicacer son dernier roman, " En Vrille" sorti chez Seuil en début d'année.

En vrille c'est la dernière aventure policière à ce jour  de l’inspecteur Benny Griessel, écrite dans la foulée de Kobra, sorti en poche chez Points quelques semaines auparavant et qu'on peut regrouper tant les romans présentent des similitudes. 

meyer vrille

 S'appuyant comme à son habitude,  sur autant de maîtrise que de méthode, Deon Meyer livre avec ces deux romans des  enquête bien ficelée, s’inspirant des aspects les plus sombres de la nouvelle Afrique du Sud.

 Car  dans tous les romans de Meyer, l'intrigue policière  de départ est aussi et peut-être surtout,  une excellente façon de nous parler de la société sud africaine, cette Afrique du Sud qui tente, tant bien que mal à retrouver un équilibre précaire et essayer d'effacer, en vain, les cicatrices liées à l'Apartheid tant les frontières économiques, sociales et bien évidemment raciales sont encore totalement palpables et gangrènent encore toute la société.

kobara

L'art de Meyer, c'est de parvenir, tout en troussant des enquetes haletantes et pleine de rebondissements et de chausse trappe, de restituer aussi bien l'ambiance de cette encore toute  jeune démocratie sud-africaine, avec ses espoirs, ses trahisons, et ses déceptions.

Dans Kobra, Benny Griessel se retrouve cette fois confronté à l’enlèvement d’un scientifique anglais par un tueur , laissant derrière lui des douilles ornementées d’un serpent.  Alors que dans En Vrille,  Benny sorti de son alcoolisme, se retrouve plongé, le pauvre  dans le milieu viticole,  celui des vignerons Sud-Africains,

 Deux  intrigues solidement troussées,  imprégnées de réalisme social  et particulièrement haletantes, Deon Meyer n'a décidemment pas volé son immense succès et il faudra bien le lui dire lors de son tout prochain passage lyonnais..

Et si Deon Meyer est pour l'instant la voix la plus importante et reconnue du polar sud africains, des successeurs sonnent à leur porte, et vous saurez très vite à qui je fais allusion....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines