Magazine Culture

15 secondes de gloire : Manda Malina

Publié le 28 mars 2016 par Urbansoul @urbansoulmag

For the ENGLISH version, click RIGHT HERE.

Je suis de retour avec ma nouvelle rubrique 15 secondes de gloire, quart d’heure de célébrité réduit par la magie d’Instagram. Tous les mois, je mettrai en avant un talentueux anonyme du réseau social en vous permettant de le découvrir grâce à une petite fiche ainsi que mon mini-clip coup de coeur (et comme j’ai toujours du mal à faire le tri, je vous ajoute même deux petits liens supplémentaires en bonus). Attention : j’ai beau proposer 15 secondes de gloire à ces utilisateurs, ce sont des années de succès que je leur prédis et leur souhaite à travers cette rubrique ! Sans plus attendre, je vous invite donc à faire connaissance avec Manda Malina. J’ai été frappée par la versatilité et la richesse de sa voix : je suis absolument convaincue qu’elle pourrait faire honneur à n’importe quel genre musical. Un vrai caméléon ! Mais je suis bien curieuse de voir la couleur qui lui ira le mieux au teint au moment de la sortie de son premier album… À suivre !

Et si vous pensez vous aussi pouvoir me faire vibrer, envoyez-moi votre lien à alison@urbansoul.be ou @urbansoulmag sur Twitter (et au passage, suivons-nous sur Instagram, non ?).

____

Nom d’artiste : Manda Malina
Âge : 22 ans
Ville : je suis née et j’ai grandi à Bjarred, en Suède, mais je vis actuellement à Los Angeles.
Je suis une : chanteuse/auteure.
Instruments : Je joue un peu de guitare mais juste pour moi… Je jouais du violon avant, mais j’étais nulle.
Je suis tombée amoureuse de la musique quand… : Mon papa est ingénieur du son et je me souviens de mon premier concert : j’avais 4 ans, c’était Roxette et il y travaillait. Donc la musique a toujours été une grande partie de ma vie. À 11 ans, j’ai insisté pour suivre des cours de chant et mes parents ont été obligés d’accepter, ha ha !
Je chante parce que… : j’adore les sensations que cela me procure et c’est le meilleur des moyens d’expression pour moi.
Ma bête noire musicale : Quand un chanteur essaie de chanter exactement comme l’artiste original. Je suis aussi passée par là. Pour If I Ain’t Got You d’Alicia Keys, la plupart des chanteuses tentent d’imiter son accent et ça m’irrite au plus au point, mdr.
La chanson qui me représente le mieux : Crazy Something Normal de Donkeyboy.
3 mots pour décrire ma propre musique : edgy urban pop.
Ma collaboration de rêve : James Morrison !!!!
Projet(s) à venir : Je suis signée chez MorrisMusicGroup et on enregistre actuellement mon premier album avec quelques-uns des meilleurs producteurs et auteurs de Los Angeles, New York et Atlanta.
Où me trouver :  Instagram ● Facebook ● YouTube

LA démo

DÉMO #2     DÉMO #3


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines