Magazine Culture

Quand les mots guérissent nos maux dans Chacun de mes mots de Tamara Ireland Stone

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Quand les mots guérissent nos maux dans Chacun de mes mots de Tamara Ireland StoneSamantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d'angoisses et de sombres pensées qu'elle n'arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d'un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l'objet d'un raz-de-marée de critiques.
Mais un jour, Sam rencontre Caroline... Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l'estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir " normale "... Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?
Date de sortie : 07 avril 2016 Editeur : Hugo New WayPrix: 17 eurosPages : 310 pages
Note: image host
Mon avis : Je vous l'ai déjà dit auparavant mais je suis de plus en plus fan des titres de la collection New Way car ils abordent avec brio des thèmes importants qui touchent nos adolescents. Tamara Ireland Stone m'a fait vivre des tas d'émotions avec son roman. Pour une fois nous n'avons pas des chapitres selon le point de vue des personnages car nous avons un point de vue unique mais chaque chapitre a un titre qui résume parfaitement le moment évoqué. 
Sam est une jeune fille de 16 ans qui lutte pour contrôler les crises d'angoisse qui peuvent la saisir sans prévenir. Dans une sorte de prologue, nous constatons qu'elle doit tout mettre en oeuvre pour cacher sa crise à ses meilleures amies. Il ne faut surtout pas qu'elle découvre l'état de névrose dans lequel elle se trouve. Ainsi , jour après jour, elle va devoir cacher à ses prétendues amies sa réelle nature. Sam est une jeune femme contrariée qui a des tocs qui lui pourrissent la vie. Par exemple, elle fait une obsession autour du chiffre 3 et quand elle est au volant, ce TOC se manifeste à chaque fois. Pourtant , elle est une tout autre personne quand elle pratique ce sport qu'elle aime plus que tout : la natation. Ce sport lui ouvre un moment de détente et de repos pour ses pensées qui filent sans cesse dans son cerveau. Une fois sous l'eau , elle oublie tout et peut se permettre d'être elle même. La natation fait donc partie de sa thérapie. J'ai beaucoup aimé découvrir son contexte familial avec une mère présente , compréhensive qui l'aide sans jamais l'étouffer, une soeur Paige adorable qui ne se mêle pas de sa vie. 
J'ai aussi aimé découvrir Sam au travers de ses séances avec sa psy Sue. Cette dernière la suit depuis des années et l'écoute au fil des séances du mercredi se livrer entièrement ou pas. Elle sent l'évolution de la jeune fille et à la rentrée scolaire, elle souhaite retrouver cette Sam d'été épanouie et heureuse avec Cassidy . Même si on évoque l'aspect médical avec ce personnage, je n'ai jamais senti un jugement ou une impression de moule dans ses propos. Sue est une femme qui est à l'écoute entière de sa patiente et qui la pousse à se dépasser et à comprendre en quoi elle ne se sent pas normale. Ne vous y trompez pas  Sam souffre réellement d'une maladie qui lui gâche la vie. Couplez cela à la période de l'adolescence et des amies qui ne sont pas véritablement de grandes amies.... Sam est donc un personnage attachant, déroutant et émouvant. 
Caroline est une nouvelle élève qui va proposer à Sam une alternative aux 8 Tarées ( qui est le surnom que le groupe d'amies se sont données même si elles ne sont plus que 5 : Alexis, Hailey, Kaitlin , Olivia et Sam) Contrairement aux jeunes filles qui ne vivent que dans les apparences , le paraître, les rumeurs et donc l'insouciance, Caroline offre une espèce de sérénité à Sam. Elle ne la juge pas et à ses côtés , elle se livre. Alors qu'elle connait ses amies depuis le jardin d'enfant, Sam n'hésite pas à dévoiler tous ses secrets à Caroline . Cette dernière la pousse donc à rejoindre le Coin des Poètes. Cette organisation secrète m'a forcément fait penser au fabuleux film Le Cercle des Poètes Disparus. S'y regroupent 8 personnes qui ont besoin de se lâcher ensemble en écrivant des poèmes sur leur soucis personnels. Ils ne font pas parties des élèves populaires mais sont d'une générosité sans faille. Emily vit un drame que de nombreux adolescents peuvent vivre : à savoir une maman fortement malade. Il y a également Sydney, Abigail , Chelsea, Jessica , Cameron et AJ. Tous ont un souci qui les touchent et ils symbolisent donc les tracas d'adolescents , qu'ils soient graves , anodins, que ce soit des peines de coeur et un besoin de se livrer. 
Les poèmes qui seront rédigés nous permettront d'en savoir plus sur chacun d'entre eux. Sam va alors trouver un autre exutoire et cela lui permettra de se livrer elle aussi même si elle ne révélera pas trop d'informations sur elle même. Elle se sent enfin normale lors de ces séances du lundi et du jeudi. Elle a trouvé un autre moyen de se défouler , de sortir ce qu'elle a en elle . J'ai adoré le principe de ce club. La façon dont les membres passent et laissent leur trace. Je ne vous en dirais pas plus bien évidemment pour vous laisser découvrir l'intrigue. 
AJ est un personnage aussi très intéressant . Je ne peux pas trop vous en dévoiler sur lui car ce serait vous spoiler sur sa relation avec Sam. Il la déteste au premier abord et on sent pourquoi. On apprend très vite les raisons de ce malaise. Lui aussi à ses difficultés et il s'en est au finalement très bien sorti aux vues de son mal être. AJ est un réel reflet des troubles dont peuvent être victimes les adolescents . On adore le découvrir et voir sa relation avec Sam. Il est attendrissant et charmant. 
Bref, je vous recommande vivement Dans chacun de nos mots . Tamara Ireland Stone nous montre à quel point mettre des mots sur nos maux peut se révéler très efficace. L'auteur nous livre donc un récit réaliste et poignant. Les personnages sont tous aussi attachants les uns que les autres et je pense sincèrement que les adolescents peuvent facilement s'identifier à eux et aux problèmes qu'ils représentent. Hugo New Way nous propose donc une nouvelle fois une histoire merveilleuse et touchante que l'on n'est pas près d'oublier. 
Pour commander le roman, cliquez ci dessous

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 39946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines