Magazine Culture

Deux mots peuvent en cacher un autre

Publié le 16 avril 2016 par Onarretetout

Download

Avec deux mots, nous en formerons un troisième de la façon suivante : la fin du premier et le début du second feront phonétiquement le troisième. Par exemple : cheval + isocèle donnent valise. Il suffit alors de construire autour de ces deux mots, sans les dissocier, une phrase. Suivant l’exemple précédent : Le maréchal-ferrant mettait à un des quatre sabots un fer-à-cheval isocèle.

Autre exemple : facile + expression donnent silex. La phrase pourrait être : La glossophobie, ou peur de parler en public, empêche une facile expression devant des gens assemblés.

Encore un exemple : debout + quelquefois donnent bouquet. La phrase pourrait être : Es-tu allé à Nuit debout quelquefois ?

C’est à vous maintenant. Postez vos phrases ainsi construites dans les commentaires ci-dessous. Merci.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine