Magazine Culture

La petite lumière d’Antonio Moresco

Par Deedoux
La petite lumière-Antonio Moresco
La petite lumière est un livre un peu difficile à décrire. Vu sur un autre blog, j’ai moi-même été interloquée et ça m’a donné envie d’y jeter un coup d’oeil.
Dès la première page, vous êtes happé.
Au vu de son épaisseur (très mince), c’est donc tentant de continuer la suite d’un début qui semble mystérieux.
On tourne les pages, on découvre notre héros et sa petite lumière.
Fil rouge, elle sera celle qui nous emmène jusqu’au dénouement, nous fait rencontrer le petit garçon du village et de la maison dans laquelle nous entrons en ayant cette vague impression que l’on connait déjà tous ces décors.
Déjà lu dans d’autres livres, déjà été dans des lieux similaires ? Tout d’un coup, les chemins décrits, les portes qui s’ouvrent et les émotions qui s’entrechoquent nous sont comme familiers.
Peut-être un peu les deux.
Peut-être rien de tout ça.
Cela étant dit, le texte d’Antonio Moresco est à la frontière entre la fable et le roman et nous fait entrer dans une parenthèse agréable, étrange, comme si les pages qui s’offrent à nos yeux nous imposaient la réflexion.
Oui, la réflexion mais sur quoi, vous demandez-vous ?
Et bien, je pense que tout dépend de votre état d’esprit du moment. Chaque personne trouvera dans ce vol suspendu une façon de trouver apaisement et réconfort. Un bel hommage à la relation inter-générationnelle et à la lenteur de la vie.

La petite lumière, Antonio Moresco, Verdier, 2014



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deedoux 2607 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines