Magazine Culture

Jean Dherbey : rencontre à la librairie Elan Sud

Publié le 17 avril 2016 par Dominique_lin

Vendredi soir, 15 avril 2016, Jean Dherbey venait présenter son dernier roman : Le Chemin de Maïdan, à librairie Elan Sud à Orange.

Après Pravda de Babouchka, il nous a ramenés en Ukraine, quelques années plus tard.

Antoine, fils d'une Ukrainienne exilée, décide de retourner sur la terre de ses ancêtres , après la mort de ses parents qui l'ont élevé en France. Il découvre un monde aux antipodes de sa douce, mais ennuyeuse situation de professeur de mathématiques. Il retrouve la même fonction, mais dans l'univers vicié d'un lycée de Kiev, où les petits chefs maintiennent leurs sujets sous domination pour satisfaire la hiérarchie, où la politique envahit l'espace théoriquement protégé de l'école, où chacun doit obéir, sans réfléchir, dire oui à tout, et ce, publiquement.
Antoine, devenu Anton en Ukraine, en compagnie de Claudia, une professeure de ce même lycée, sera un acteur de l'Histoire en risquant sa vie et celle de ses proches, en commençant par dire non à ce régime corrompu, injuste et violent.
L'aventure de ce couple va aller en accélérant. Mafia, surveillance, manifestations, révolte... Anton et Claudia nous emportent sur le Chemin de Maïdan.
Jean Dherbey, qui revenait d'Ukraine, nous a fait voyager, nous a donné des nouvelles de ce pays qu'il aime tant, et de ce peuple qu'il nous dit être fier, fidèle, courageux, franc, simple, droit, accueillant.
Les Ukrainiens doivent certainement posséder quelques défauts, mais l'heure n'était pas à l'objectivité...

Difficile d'arrêter Jean Dherbey quand il est parti. La rencontre aurait pu encore durer longtemps, après les questions sur l'actualité, le conflit avec la Russie, la Crimée, la jeunesse qui s'éveille après les événements du Maïdan en 2014, et qui prend peu à peu conscience de sa force. La route vers la démocratie est encore longue, on n'efface pas d'un coup d'éponge humide, des siècles de domination, de changement de régime tous aussi autoritaires envers le peuple ukrainien...

La soirée s'est terminée, comme chaque fois, dans la convivialité autour des plats préparés par chaque convive et la dégustation des vins sélectionnés par Cédric Bourelle, caviste de Côté Rhône à Orange.

Jean Dherbey en a profité pour continuer la conversation avec chaque lecteur à qui il s'est fait un plaisir de dédicacer son roman.

Pour lire le premier chapitre en ligne, suivre ce lien.

#Jean_Derbey # Ukraine #Maïdan #Russie #Crimée #Poutine #Kiev # Elan_Sud


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominique_lin 3688 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine