Magazine Culture

On a écouté : « Renaissance » de Gatha

Publié le 17 avril 2016 par Swann

Gatha a un meilleur ami, c'est Gustave son violoncelle. Ensemble ils prennent le chemin de l'électro/chanson française, ajoutant par-ci par-là des rythmiques tribales. Le fil conducteur de son deuxième EP Renaissance c'est le temps qui passe. Elle invite à mettre de côté le passé et à ne se consacrer qu'à l'avenir. L'EP s'ouvre sur le titre éponyme et cette phrase au sens on ne peut plus encourageant " N'oublie pas toutes les premières fois qu'il te reste à vivre ".On a écouté : « Renaissance » de Gatha

Gatha raconte l'amour qui évolue avec le temps dans " Léo ", elle se penche sur la question de la famille avec " Oublie Tout ", mais derrière des thématiques plutôt sombres et tristes se cache toujours l'optimisme du renouveau.

Gatha a une voix sombre et une musique lumineuse. Il y a dans ses compositions quelque chose de très orchestré, une vaste profondeur de sons, des nuances équilibrées. Dans un même morceau on passe d'un simple violoncelle-voix pudique à une somptueuse cacophonie de sonorités électroniques - notamment dans " Les Marcheuses de la Nuit ". L'ensemble en fait une musique à la fois intime, à la fois très humaniste. C'est sensuel, c'est pop, c'est mélodique et très rythmique, Gatha mélange les genres sans scrupules, et la recette est réussie.

À LIRE AUSSI >> Le clip du jour : " Renaissance " de Gatha

Renaissance (EP), (Idol/Universal Publishing), disponible depuis le 29 mars.
Gatha sera en concert aux Trois Baudets le 24 avril.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Swann 78084 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte