Magazine Culture

Dans la peau d’Erica de Michelle Painchaud

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Dans la peau d’Erica de Michelle Painchaud


Dans la peau d'EricaBroché :
336 pages
Éditeur : Mosaïc
Collection : Mosaïc B
Date de sortie : 9 mars 2016
Langue : Français
ISBN-10: 2280343304
ISBN-13 : 978-2280343305
Prix éditeur : 13,90€
Disponible sur liseuse : Oui

Résumé :

Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…
Jusqu’où ira-t-elle sans craquer ?

Mon avis :

La 4ème de couverture de ce roman m’a beaucoup intrigué dès le début. Pourquoi une jeune fille se referait-elle faire le visage pour ressembler et agir comme une adolescente, Erica, disparue depuis des années ? Le synopsis répondait partiellement en nous indiquant que le but de Violet est de voler la famille d’Erica, les Silverman.
Cependant, cela n’effleure qu’une partie de l’histoire…

Nous allons découvrir que Violet a été élevé toute sa vie dans le but de remplacer Erica, portée disparue depuis une dizaine d’années. Elle n’est pas à sa première arnaque mais celle-ci est d’une ampleur sans précédent !
Cependant, ici les choses sont plus compliquées : elle côtoie des gens auxquels elle va s’attacher ce qui va rendre la suite bien plus difficile.

J’ai adoré cette histoire et encore plus la narration : Violet est perpétuellement tiraillée entre ce qu’elle ressent elle et ce qu’elle devrait ressentir en tant qu’Erica. L’écriture de l’auteur est proche de la perfection, celle-ci arrive à nous transmettre les sentiments et les hésitations de Violet. Le rythme de la narration est assez rapide ce qui fait que cela nous empêche de reposer le livre et nous donne envie de toujours en savoir plus.
Nous découvrons aussi, grâce à des flashback, comment Violet est arrivée à ce point-là. Et nous ne pouvons que ressentir de la peine et comprendre ce qu’elle peut vivre. Malgré tout, c’est une jeune fille forte et qui ne baisse pas les bras ! J’ai d’ailleurs oublié à plusieurs moments qu’il s’agissait d’une adolescente et non d’une adulte au vu de ses idées très intelligentes et réfléchies.

En conclusion, ce livre est un excellent premier roman que je conseille à tous ceux aimant le thème young adult avec une pointe de mystère. Je vais suivre de près cette écrivain car je suis curieuse de voir ses prochains romans.

Presque Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Dans la peau d’Erica de Michelle Painchaud


Dans la peau d'EricaBroché :
336 pages
Éditeur : Mosaïc
Collection : Mosaïc B
Date de sortie : 9 mars 2016
Langue : Français
ISBN-10: 2280343304
ISBN-13 : 978-2280343305
Prix éditeur : 13,90€
Disponible sur liseuse : Oui

Résumé :

Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…
Jusqu’où ira-t-elle sans craquer ?

Mon avis :

La 4ème de couverture de ce roman m’a beaucoup intrigué dès le début. Pourquoi une jeune fille se referait-elle faire le visage pour ressembler et agir comme une adolescente, Erica, disparue depuis des années ? Le synopsis répondait partiellement en nous indiquant que le but de Violet est de voler la famille d’Erica, les Silverman.
Cependant, cela n’effleure qu’une partie de l’histoire…

Nous allons découvrir que Violet a été élevé toute sa vie dans le but de remplacer Erica, portée disparue depuis une dizaine d’années. Elle n’est pas à sa première arnaque mais celle-ci est d’une ampleur sans précédent !
Cependant, ici les choses sont plus compliquées : elle côtoie des gens auxquels elle va s’attacher ce qui va rendre la suite bien plus difficile.

J’ai adoré cette histoire et encore plus la narration : Violet est perpétuellement tiraillée entre ce qu’elle ressent elle et ce qu’elle devrait ressentir en tant qu’Erica. L’écriture de l’auteur est proche de la perfection, celle-ci arrive à nous transmettre les sentiments et les hésitations de Violet. Le rythme de la narration est assez rapide ce qui fait que cela nous empêche de reposer le livre et nous donne envie de toujours en savoir plus.
Nous découvrons aussi, grâce à des flashback, comment Violet est arrivée à ce point-là. Et nous ne pouvons que ressentir de la peine et comprendre ce qu’elle peut vivre. Malgré tout, c’est une jeune fille forte et qui ne baisse pas les bras ! J’ai d’ailleurs oublié à plusieurs moments qu’il s’agissait d’une adolescente et non d’une adulte au vu de ses idées très intelligentes et réfléchies.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines