Magazine Culture

Extraordinaire scanner !

Par Mpbernet

Une journée dans l'enfer des plus favorisés ...

hôpital américain de Paris

Comme tous les 3 ans, je subis un contrôle de mon efficacité cardiaque ... Mon cardiologue m'envoit à l'hôpital américain de Neuilly. C'est chic, ça ressemble à un hôtel 4 étoiles (il y a un concierge !), sauf que c'est un hôpital quand même.

Naturellement, c'est plein de malades. Surtout des personnes très âgées, très bijoutėes, accompagnées d'un parent déjà vieux aussi, qui pousse le fauteuil roulant. Beaucoup de patients étrangers, avec un interprète... Quelques bébés tout de même à l'accueil, mais pas en service de médecine nucléaire - juste l'intitulé est flippant -  car il y a une fameuse maternité.

L'ambiance est sereine, le personnel est nombreux, efficace et souriant, il y a un salon de thé et un restaurant ... Bref, on se croirait à Singapour (Réminiscences de mon passage au Gleneagels Hospital) !

Mais ça vous fiche tout de même le bourdon : on se projette dans les dix ans qui viennent ... Il faut se préparer à un avenir plutôt sombre, être réaliste. Et ce, quel que soit le niveau de ses revenus : j'ai assez pratiqué l'hôpital public pour savoir que si le décor est moins "smart", la qualité des soins est aussi bonne ... et gratuite pour le patient.

J'ai passé une journée de stress en attendant les premiers résultats : pour l'épreuve d'effort, on commence à vous faire signer une sorte de décharge qui indique un taux infime d'accidents - ce qui arriva pourtant à René Goscinny en descendant du vélo sur lequel il venait de pédaler. Impressionnant aussi, la boîte en plomb qui contient la dose de thallium (une substance radioactive, avec laquelle certains sbires étrangers ont trucidé des opposants en Grande-Bretagne) qu'on vous injecte pour voir en couleurs les mouvements du coeur. L'examen se fait en deux temps, une fois juste après l'effort, et puis après quelques heures, coeur au repos. Pour moi, tout est OK.

Encore plus flippant : le passage au scanner. La lecture du compte-rendu restitue toute votre histoire médicale - et la mienne est particulièrement fournie en événements. Pour une fan des séries CSI (Les Experts) comme moi, c'est un peu comme si on vivait sa propre autopsie. Cette fois, on a confirmé un truc détecté par l'échographie de contrôle et qualifié ici de "minime". J'attends la réaction de mon cardiologue qui au vu des résultats décidera s'il faut faire quelque chose. Quand je vous dis qu'on ne s'améliore pas avec l'âge ....

Je suis tout de même rassurée et mon niveau de stress a largement diminué. La santé, ça se mérite !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte