Magazine Culture

"Daddy Love" : horriblement génial.

Par Lapetitebib @laptitebib

Daddy Love de Joyce Carol Oates (Philippe Rey)

Âmes sensibles s'abstenir... La très prolifique Joyce Carol Oates nous invite dans ce roman à vivre au plus près d'un prédateur sexuel enlevant un jeune garçon. Difficile de trouver thématique plus universellement terrible... Mais on est loin d'un roman tape-à-l'œil. Avec une écriture parfaite, un ton juste et sans pathos, l'auteure réussit à maîtriser parfaitement son histoire.

Résultat : c'est un roman qui se dévore. Tout y est abordé avec beaucoup de finesse, sans jugement : la perversion du criminel, le syndrome de Stockholm dont est victime le jeune garçon, la détresse sans limite de ses parents. On est emporté avec force dans cette histoire troublante. Alors, âmes sensibles s'abstenir, certes, mais pour toutes les autres, foncez!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lapetitebib 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines