Magazine Culture

Jour quatre

Par Livresque Du Noir @LivresqueduNoir
Donnez une note à cette publication Nb de votes : 0 / Moyenne : 0  Jour quatre Soyez les bienvenus à bord du paquebot « Rêveur Magnifique » de la compagnie Foveros: celle-ci propose une escale extraordinaire voire magique. Plus de 2500 personnes sont montées et sont prêtes à siroter leur cocktail en tout genre et également faire plus amples connaissances. C’est un avant goût du bonheur, vous ne trouvez pas ? Les trois premiers jours se sont superbement bien passés  mais le quatrième est catastrophique, un jour où les passagers veulent réveillonner tranquillement  et faire de ce réveillon une fête inimaginable et grandiose mais le navire est en difficulté. Un incendie très minime empêche le vaisseau de bouger. Le directeur de la croisière ne s’alarme pas pour autant: le temps passe inlassablement et d’autres ennuis se déclarent, il n’y a plus d’électricité et une épidémie pour couronner le tout! Les passagers commencent à s’impatienter et les tensions montent au point de faire perdre quelques têtes. Des phénomènes étranges apparaissent, des fantômes existent dans les couloirs. Il semble que le Rêveur Magnifique est loin d’être paridisiaque mais plutôt cauchemardesque. « Jour quatre » est un roman qui m’a fasciné jusqu’au bout. L’auteure, Sarah Lotz, plonge le lecteur dans un chaos infernal. Avec des personnes tantôt  grincheuses, des vedettes vêtues de pailletes  jusqu’au bout des ongles, des célibataires voulant croquer l’amour le temps de l’escale, l’auteure a su me séduire et transformer ce ravissant vaisseau en un véritable enfer.    » Vous n’avez encore rien vu. Ce n’était que l’apéritif. Le plat principal va vous laisser sur le cul. » L’action n’est pourtant pas présente mais ce qui prime dans  » Jour Quatre » c’est l’ambiance à la fois étrange et paranormale. Beaucoup de personnages sont importants dans ce roman; j’ai suivi avec intérêt leurs propres histoires mais ils ne sont pas pour autant attachants car ces derniers sont assez spéciaux. D’ailleurs Sarah Lotz étudie minutieusement la réaction de chacun. C’est une situation qui au départ sentait le bonheur mais au final ça devient alarmant. C’est un bon roman assez original que j’ai apprécié au fil des pages et la tension est au summum. Alors vous prendrez bien un aller simple à bord du Rêveur Magnifique et découvrir un paysage de rêve!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Livresque Du Noir 5521 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines