Magazine Conso

La ou vont nos peres

Par Lorraine De Chezlo
de Shaun Tan
Bande dessinée - 120 pagesEditions Dargaud - juin 2007Prix du meilleur album - Fauve d'Or Angoulême 2008

Un homme prépare sa valise, passe en revue tous les objets affectionnés qu'il va deboir abandonner, partage un dernier repas avec sa femme et sa fille. Puis il part, un bateau l'enmenant au loin, dans un pays inconnu, où plus rien ne lui est familier : langue, paysage, architecture, mode de vie. Comme le lecteur, notre homme seul doit déchiffrer son environnement. Il doit affronter manque, angoisse, déboussolement. Tout comme d'autres. Et jamais il n'oublie celles qu'il a laissées là-bas...

Parfois, en lisant de belles bandes dessinées, j'ai la désagréable impression que la lecture des bulles et autres encadrés de texte m'empêche de savourer le graphisme dans les détails, d'apprécier la finesse des dessins et la sensibilité de leur coloration.
Là où vont nos pères nous affranchit totalement du texte : les planches sont muettes, même le numéro des pages n'apparaît pas. Le lecteur a tout loisir de suivre le récit en contemplent les dessins, tantôt plongeant dans les illustrations pleine page comme on le ferait dans un livre d'images, tantôt en analysant la succession des trente petites vignettes composant certaines planches.Les dessins sont extraodinairement aboutis, nuancés de lumière, aux teintes sépia, aux contours cotonneux. Malgré le fait qu'on pense à New York qui attira des milliers de migrants au siècle dernier, qu'on a en mémoire ces bateaux qui accostent avec à bord des Grecs, des Italiens, .... qui regardent la statue de la liberté avec des yeux émerveillés et angoissés, Shaun Tan fait tout pour rendre les lieux et les personnes anonymes, sans nationalité apparente. Du coup, pour donner cet effet d'universalité, il y a ces décors de science-fiction, des animaux imaginaires, de la nourriture bizarre, des édifices irréels.
Shaun Tan rend un hommage original et vibrant aux migrants, dont son père qui arriva en 1960 en Australie Occidentale de Malaisie.
Entretien avec l'auteur, Shaun Tan - du9Dis Papa, c'est encore loin le nouveau monde - InColdBlogClin d'oeil à Brice et Nicolas - A l'ombre du cerisier

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines