Magazine Cinéma

Sex and the city

Par Corentino

Non merci !

critique du film sex and the city
Je n’irai pas voir un film de tute à franges.

De plus tout les cinéma sont envahis par des techno poufs en string qui dépassent, dès qu’une scéance de Sex and the city est programmée dans les 10 minutes qui suivent.

La bande annonce pour calmer vos chaleurs :

Du coup, hop hop, je préfère aller voir Indiana Jones 4.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corentino 95 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines