Magazine Culture

Mon avis sur Simon à demi mot de Leon de Griffes

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Mon avis sur Simon à demi mot de Leon de GriffesLe talentueux Simon, auteur érotique trentenaire au succès relatif et à l’humeur passablement grincheuse, désespère d’être rangé dans les mêmes rayons que la plupart des romans de gare. Désinvolte et sûr de lui, il est outré d’apprendre que son dernier manuscrit n’a pas été accepté à l’unanimité par le comité de relecture : une personne l’a refusé. Stupéfait, il ne veut pas en rester là. Qui est cet impudent qui a osé recaler son roman? Pour qui se prend-il ? Il va découvrir qu’il s’agit en fait d’une relectrice, piquante et fascinante, qui ne va pas le laisser de marbre. S’engage alors un redoutable défi pour Simon, bousculé tant dans ses certitudes que dans ses sentiments…
Date de sortie :31 mars 2016
Auto Edité
Prix : 11.98 euros
Pages: 217 pages
Note :image host
Avant de vous donner mon avis complet; je voudrais remercie Léon de Griffes qui m'a proposé de découvrir son roman en SP.
Mon avis : Je sors de cette lecture avec un avis assez mitigé car dans un premier temps, j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire et ensuite tout s'accélère et l'intrigue se dénoue donc assez rapidement.
Je pense que ce qui m'a dans un premier temps empêché de me plonger dans l'histoire est le fait que le récit n'est pas écrit à la première personne. En effet , les personnages sont évoqués à la 3ème personne et parfois nous avons plusieurs points de vue dans un même chapitre. A mon sens , je parviens plus à m'identifier aux personnages ou à les découvrir car ceux sont eux qui s'adressent à nous et qu'on entre dans leur pensée. Le roman démarre donc avec la découverte de Simon , un personnage assez déroutant dans le sens où il apparaît égocentrique , assez imbu de lui même et qui a pourtant du mal à assumer le charme qui se dégage de lui et donc le fait que les femmes papillonnent autour de lui.
Simon est donc assez énigmatique et quand il est en mode écrivain érotique , il est assez fermé . Lire un livre érotique écrit par un homme ou avec le point de d'un homme peut donc être à double tranchant. Pour ma part , il me manque dans la première moitié du récit des sentiments, des émotions, du ressenti. Simon donne l'impression d'être une statut de marbre qu'on admire, qu'on caresse mais qui en retour ne donne rien. Il donne donc une image assez négative qui s'en ressent donc dans ses écrits érotiques. Louise n'est pas une relectrice comme une autre car elle pointe un souci que de nombreuses lectrices peuvent ressentir. Le sexe pour le sexe n'est pas intéressant. A partir de ce moment, Simon va donc vivre une espèce de remise en question et il s'ouvre donc . C'est à partir de ce moment que j'ai commencé à l'apprécier même si j'ai été "dérangé" par certaines de ses attitudes ( oserais je dire typiquement masculines)  avant la grande révélation.
Simon voit donc sa routine et son quotidien bouleversé par Louise . Son éditrice Véronique fait en effet appel à un comité de lectures où les lectrices donnent leur avis sur les manuscrits du romancier érotique. Toutes sont sous le charme des récits de Simon Cavalier sauf Louise qui lui dit la vérité. Ses récits manquent de sentiments . Louise a beau avoir l'apparence stéréotypée de la belle blonde, elle est désarmante et va donner du fil à retordre à Simon. Leur histoire ne sera pas simple puisqu'il faudra apprendre à faire confiance à l'autre et à s'ouvrir à l'autre. Les jeux vont donc commencer par des joutes verbales mais jusqu'où pourront ils aller? Louise parviendra t-elle à influencer les écrits de Simon? Pourra t-elle lui faire confiance?
J'ai aussi eu du mal dans un premier temps à m'identifier ou à comprendre l'attitude de Louise car elle est froide et son comportement envoie des signaux contraires. Son cheminement pose des questions. On la voit uniquement interagir avec son amie Marie Lee qui est aux antipodes de cette dernière au niveau de l'attitude et de la personnalité. D'ailleurs , j'ai été surprise de l'évolution de l'intrigue la concernant. Même si on a des soupçons à son égard , on ne parvient pas à ressentir une quelconque empathie vis à vis d'elle.
Bref , la lecture de Simon à demi mots fut sympathique mais il m'a manqué pour ma part les sentiments et le développement. En effet, j'ai parfois eu l'impression que j'assistais à un enchaînement de scènes mais qu'il manquait un fil rouge pour les relier entre elles. L'intrigue avance parfois très voire trop vite et la relation entre les personnages reste parfois difficile à saisir.
Pour commander ce roman , cliquez ci dessous

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 39946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines