Magazine Cinéma

Pandemic (2016)

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
PANDEMIC (2016)

Synopsis : Un virus a infecté la majeure partie de la population. A Los Angeles, vous avez intégré un bataillon de survivants, scientifiques et combattants. Votre mission : stopper l'épidémie, combattre les infectés et secourir les survivants. Après avoir rassemblé des armes et des combinaisons de survie, vous partez caméra au casque affronter le chaos. Vous êtes le dernier espoir de l'Humanité, bonne chance ! Menez cette mission au cœur de l'action en mode FPS.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : John Suits
Scénariste : Dustin T. Benson
Acteurs : Rachel Nichols, Alfie Allen, Paul Guilfoyle, Pat Healy, Danielle Rose Russell, Missi Pyle, Mekhi Phifer
Musique : Alec Puro
Genre : Action, Thriller, Science fiction
Date de sortie : 1er avril 2016 (États-Unis), 25 mai 2016 (France)
Année de production : 2016
Société de production : New Artists Alliance
Distribué par : Marco Polo Production

Les acteurs principaux sont Rachel Nichols, qu'on a pu voir dans " Alex Cross " (2012), Alfie Allen, qu'on a pu voir dans " John Wick " (2014), Paul Guilfoyle, que l'on connaît essentiellement pour avoir incarné le personnage du capitaine Jim Brass de 2000 à 2014 dans la série télévisée " Les Experts ", Pat Healy, qu'on a pu voir dans " Notre commentaire : " Pandemic " est un thriller de science-fiction américain datant de 2016, réalisé par John Suits, à qui l'on doit également " Breathing Room " (2008) sur un scénario de Dustin T. Benson. The Innkeepers " (2011) ainsi que dans " " (2013), Missi Pyle, qu'on a pu voir dans " Gone Girl " et enfin Mekhi Phifer, qu'on a pu voir dans " L'Armée des Morts " (2004).

L'histoire proposée par " Pandemic " nous emmène aux côtés de Lauren, un docteur qui arrive de New-York à Los Angeles pour trouver des survivants d'une pandémie mondiale. Elle intègre une équipe qui va l'accompagner dans une sortie périlleuse dans les rues dévastées de la ville. La cité des anges est en proie au gang et aux civils infestés par la maladie, particulièrement dangereux et hostiles en fonction du stade de l'évolution de la maladie. Cependant, Lauren, n'est vraiment pas celle qu'elle prétend être, et les choses vont sérieusement se compliquer...

John Suits, le réalisateur, a pris le scénario en main alors que celui-ci était écrit sous le nom de " Viral ", une suite d'actions à connotation horreur avec un script de suspense. John Suits a voulu orienter les prises de vue comme un FPS, mode qu'on retrouve dans certains jeux vidéo, plutôt qu'un found footage. L'idée étant de configurer les caméras comme si c'était le spectateur qui visualisait la scène et non pas le personnage qui filme avec une caméra ou un téléphone portable, comme c'est le cas en found footage. Deux opérateurs de caméra ont filmé les scènes en remplacement des personnages, selon les cas de figure par rapport à l'histoire.

Le résultat est original, on peut l'avouer. Ça change de ce que l'on a l'habitude de voir. Un film qui se veut un film d'action énergique avec des zombies, mais qui pêche cruellement par des personnages particulièrement creux et terriblement stupides dans leurs choix. À se demander comment ils ont fait pour survivre jusque-là... On retrouve toujours le même portrait singulièrement sombre d'une désintégration sociale fulgurante, qui fatalement laisse place aux habituels clichés du genre.

Bien évidemment en comparant " Pandemic " à d'autres films de zombies, tel que " La Nuit des morts-vivants ", par exemple, on se rend compte qu'il en partage les mêmes thèmes, mais manque profondément de réalisme et de gravité. On peut néanmoins saluer la tension qui règne dans certaines scènes mettant en action des " Niveaux 5 ", notamment grâce à ce fameux principe de point de vue à la première personne.

" " a fait l'objet d'une édition en Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la DVD ainsi qu'en Blu-ray, à paraître le 25 mai 2016 chez Sony Pictures Home Entertainment. fiche du film sur le site .

En conclusion, " Pandemic " n'offre rien de fondamentalement nouveau dans le domaine du film de zombies. Les acteurs offrent des prestations sans réelle dimension. Les personnages sont cruellement énervants de par leurs choix illogiques et stupides. L'intrigue est classique tout comme les clichés du genre. Les scènes d'action sont correctes, mais on aurait aimé voir plus de confrontation avec les zombies de type atrophié. Ce film trouve son originalité dans le choix du POV qui diffère du found footage. Reste un film relativement moyen ...

Notre note :
PANDEMIC (2016)
Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines