Magazine Culture

Paul Mathieu – On s’émerveille devant deux ou trois brins d’herbe…

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Paul Mathieuon s’émerveille devant
deux ou trois brins d’herbe
poussés au hasard d’une friche
quand il s’agirait de voir plus loin
de crier avec les autres
souligner
toutes les inepties du temps
dénoncer tous les crimes
mais
dénoncer ne suffit pas
c’est d’abord d’enseigner
la beauté qu’il s’agit
non pour distraire les regards
mais pour les élever
les amener à dire oui au brin d’herbe
poussé au hasard d’une friche


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines