Magazine Cinéma

Identify (2016)

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
IDENTIFY (2016)

Synopsis : A l'heure de l'avènement de la robotique, est mis au point le projet S.A .R : des robots dotés d'intelligence artificielle et autonomes au combat. Appelés à les rencontrer, le Capitaine Bukes et ses hommes se rendent sur l'île d'entrainement, guidés par la jeune humanoïde, Mills. Lorsque les robots décident de prendre eux-mêmes leur contrôle, l'entrainement tourne à l'affrontement. Le futur de l'humanité est en jeu.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Steven Gomez
Scénariste : Steven Gomez
Acteurs : Vanessa Kirby, Thure Lindhardt, David Ajala, Deborah Rosan, Tom McKay, Mike Noble, Bentley Kalu
Musique : Stephen Hilton
Genre : Action, Guerre, Science fiction
Date de sortie : 17 mai 2016
Année de production : 2016
Société de production : Vertigo Films
Titre Original : Kill Command
Distribué par : TF1 Vidéo

Les acteurs principaux sont Vanessa Kirby, qu'on a pu voir dans " Notre commentaire : " Kill Command" , que l'on retrouve sous le titre de " Identify " dans sa version française, est un film de science-fiction orienté sur l'action, datant de 2016 et réalisé par Steven Gomez, que l'on connaît pour avoir dirigé les effets visuels sur divers projets dont " Mermaids : Jupiter: Le Destin de l'Univers " (2015) et dans " Everest " (2015), Thure Lindhardt, qu'on a pu voir dans " Les Soldats de l'Ombre " (2008) et dans " Anges & Démons " (2009) et David Ajala, qu'on a pu voir dans " The Dark Knight : Le Chevalier Noir " (2008).

L'histoire proposée par " Identify " nous emmène dans un monde futuriste où les machines et la technologie ont pris une place importante. Une unité de robots de combat semble hors de contrôle et bien décidé à tuer des soldats venus dans une zone d'entraînement pour effectuer une série d'exercice. Survivre va devenir compliqué ...

Le scénario de " Identify " est correct, on ne rencontre pour ainsi dire pas d'incohérences qui nous feraient sauter au plafond tant ce serait illogique ou ridicule. La mise en scène est relativement dynamique. La première partie du film, assez courte, nous permet de découvrir les différents protagonistes, ainsi que le contexte de l'intrigue. Le film bascule ensuite dans une forme de " survival" , où l'homme doit affronter la machine. Il n'y a rien extraordinaire, rien de particulièrement grossier non plus mais ça ne vole pas très haut.

Globalement, ce que l'on peut dire, c'est qu'il y a une bonne idée à la base, mais que faute de moyens, il n'y a pas grand chose d'intéressant à se mettre sous la dent en regardant " Identify" . Il y a vingt ou trente ans lorsqu'on allait dans un vidéoclub, il y avait beaucoup de films futuristes à connotation science-fiction, cyberpunk à la sauce militaire, disponibles à la location, dont la plupart ne sont jamais passés par la case salle de cinéma et qui mettaient en vedette des acteurs dont on n'avait jamais entendu parler et qu'on souhaitait ne jamais revoir tellement c'était merdique. Ce film est en quelque sorte une version du 21e siècle de ces vieux films en VHS.

Exception faite pour le casting qui est correct et les acteurs semblent être bien à l'aise dans l'approche militaire de leur rôle, maniant les armes et les techniques de déplacement avec une certaine dextérité. Vanessa Kirby interprète le personnage de Mills, mi-humaine, mi-robot, ce qui permet à l'actrice d'évoluer d'une manière quelque peu différente par rapport aux autres personnages. Thure Lindhardt, pour sa part, interprète le capitaine Bukes, le leader de cette petite unité de combat, personnage qui n'apprécie guère qu'on lui " colle " une observatrice qu'il ne voit que comme un fardeau.

On doit également avouer que les effets spéciaux sont plus que corrects pour un film ayant ce faible niveau de budget, et notamment le travail qui a été réalisé pour le robot principal, une machine tueuse avec des chenilles, développant une capacité de déplacement assez fluide et silencieuse, tout du moins dans le déroulement de l'histoire. Par contre les drones volant qui viennent régulièrement observer l'équipe de soldats sont nettement moins convaincants, nettement moins réalistes.

Les scènes de bataille, tirs de grenades et autres petits missiles, les explosions et autres gunfights étaient tous bien orchestrés. Malheureusement, ce qui fait principalement défaut, c'est l'absence d'une histoire suffisamment fluide et accrocheuse. Il est fort possible qu'un bon nombre d'entre nous soit fortement déçu, s'il était amené à payer 10 € ou plus pour aller voir ce film au cinéma. À la maison, dans le cadre d'un abonnement à un bouquet cinéma ou en VOD, ça passe ...

En conclusion, " Identify " est un film de science-fiction moyen, reposant sur un scénario basique sans réelle surprise ou extravagance. L'histoire est quelque peu ambiguë. Les acteurs sont corrects, la photographie est sympathique, mais sans particularité. Les effets spéciaux sont bien réalisés et les scènes de combat sont relativement bien présentées. Le rythme est bon, mais l'intrigue est quelque peu " légère ". Un film à voir si on a rien d'autre sous le coude ...

Notre note :
IDENTIFY (2016)
Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Face au crime - Crime in the streets, Don Siegel (1956)

    Face crime Crime streets, Siegel (1956)

    Frankie, le leader du gang de jeunes délinquants, les Hornets est sur le point de commettre un meurtre. Ben Wagner, travailleur social tente de le dissuader et... Lire la suite

    Par  Just1
    CINÉMA, CULTURE
  • Swiss Rocks for Christmas

    Swiss Rocks Christmas

    --> On débute avec un groupe lucernois, Monotales, qui revient avec un 3ème album WEEKEND LOVE. Lorsqu’on entend le premier titre "Don’t Miss You Yet", un nom... Lire la suite

    Par  Lordsofrock
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • [Carnet noir] Robert Vaughn est décédé

    [Carnet noir] Robert Vaughn décédé

    11 Nov 2016 Gilles Rolland NEWS 0 commentaire Partager la publication "[Carnet noir] Robert Vaughn est décédé" FacebookTwitter Né en 1932 à New York, Robert... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] LA FILATURE

    [Critique] FILATURE

    19 Nov 2016 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Critique] LA FILATURE" FacebookTwitter Titre original : Skiptrace Note: Origines :... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • L.A. Salami : le Bob Dylan londonien

    FILS DE BOB - Pour un musicien à qui on a offert sa première guitare à 21 ans, L.A. Salami s'en tire très bien. Son premier album folk-blues sorti à la rentrée... Lire la suite

    Par  Swann
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • La La Land (2016)

    Land (2016)

    Mickdeca Tix ★★★★☆ ★★★★★ États-Unis – 2016 – 2h06 Réalisateur: Damien Chazelle Scénario:... Lire la suite

    Par  Tix
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES
  • LG a encore surpris au CES 2017 !

    encore surpris 2017

    Le Consumer Electronics Show, le plus grand salon de l’électronique grand public au monde, s’est tenu à Las Vegas du 5 au 8 janvier 2017. LG a su occuper le... Lire la suite

    Par  Lg_blog_fr
    HIGH TECH, MOBILES

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines