Magazine Concerts & Festivals

Pascal Obispo - Billet de Femme - Forest National - le 24 mai 2016

Publié le 24 mai 2016 par Concerts-Review

Pascal Obispo - Billet de Femme - Forest National - le 24 mai 2016

Pascal Obispo - Billet de Femme - Forest National- le 24 mai 2016

Le billet de JPROCK :

OBISPO SYMPHONIQUE séduit Forest !
Ce mardi 24 mai 2016 Pascal Obispo est de retour à Forest National avec sa tournée " Billet de Femme " qui fait suite à la sortie de l'album du même nom.
Le chanteur/compositeur français est pour cette tournée accompagné d'un orchestre symphonique dirigé par Jean-Claude Petit ainsi que par quelques uns de ses musiciens fidèles parmi lesquels on reconnait Sam Stoner et Pierre Jaconelli aux guitares et Christophe Deschamps à la batterie.
Forest National est exceptionnellement en configuration " places assises " pour cet évènement.
Dès l'entame du premier titre on est subjugué par la beauté des arrangements et par le son impeccable dans la salle.
La collaboration entre JC Petit responsable entre autres des B.O. de films comme Manon des Sources, Jean de Florette, ou Cyrano de Bergerac fait merveille sur les titres du dernier album " Billet de Femme " hommage à la poétesse Marceline Desbordes-Valmore, plus connue du grand public sous le nom de Notre-Dame-des-Pleurs.
Intimes, élégantes et poétiques, les chansons de ce dernier opus en date sont magnifiquement rendues dans cette configuration symphonique, mais en ce qui concerne d'autres titres pop-rock du répertoire d'Obispo on est parfois surpris et on sent Pascal bridé par moment par cet orchestre qui l'empêche de se cabrer comme un cheval fou sur une scène qu'il transforme régulièrement en brasier incandescent lorsqu'il s'y produit.
L'homme est une bête de scène et on le sent se contrôler , prêt à se lâcher et à emballer son public. On ne se refait pas !
Habillé d'un smoking bleu très classe, Obispo démontre avec talent et finesse qu'il est un mélodiste hors pair et un auteur de tubes intemporels à l'instar d'un Michel Polnareff pour qui il n'a jamais caché une grande admiration. Les deux hommes se sont d'ailleurs réconciliés après un contentieux qui semble avoir été gonflé de toute pièce par la presse.
Hormis les titres plus récents on retrouve avec plaisir des morceaux imparables comme " Fan " , " Millésimes " ( beau à pleurer dans cet habillage symphonique), " Mourir Demain " , " Tu Trouveras " , " Chanter " dédié au victimes des attentats de mars à Bruxelles et de novembre à Paris , " Sa Raison d'être ", " Lucie " et bien d'autres.
" D'un Ave Maria " fut absolument sublime et " Ce qu'on voit allée Rimbaud " avec les mots empruntés à Etienne Roda Gil tout aussi superbe en clôture d'un concert de deux heures durant lequel l'artiste et son public se sont moins lâchés que de coutume mais qui fut jalonné de très beaux moments.
Seules petites fautes de goût à mon sens, mais c'est plus pour la forme, les reprises de deux titres rarement interprétés et exhumés des cartons comme " La Rouille " et " Je Laisse le Temps Faire " dont on aurait pu facilement se passer et qui déséquilibrent un peu un show parfait en tous points jusque là.
Il aurait mieux valu laisser place à d'autres jolies pépites plus brillantes et qui sont légions dans le répertoire du chanteur français.
En résumé, un très beau concert, plus calme qu'à l'accoutumée mais qui habille magnifiquement l'oeuvre d' Obispo qui se pose comme un des compositeurs incontournables et majeurs du paysage pop-rock français des vingt dernières années.
Pascal Obispo sera de retour dans cette même salle de Forest National le 15 décembre 2016 toujours accompagné de son orchestre symphonique.
Texte et photos : JPROCK THE DARK FEATHER

Pascal Obispo - Billet de Femme - Forest National - le 24 mai 2016
Pascal Obispo - Billet de Femme - Forest National - le 24 mai 2016
Pascal Obispo - Billet de Femme - Forest National - le 24 mai 2016

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte