Magazine Côté Femmes

Je suis une maman

Publié le 29 mai 2016 par Tatiana @Mme_Oui
beaucoup pensent encore qu'être maman c'est inné. je peux vous assurer que c'est même totalement le contraire. et même si je suis la plus âgée dans ma famille (nucléaire), de mes cousins et cousines mais aussi par les baby-sitting, cela n'a rien à voir. de plus chaque bébé est différent. et de toute évidence, il n'est pas à vous. 
durant ma grossesse que j'ai un peu appris sur le tard, j'ai essayé de me connecter avec ce petit être qui grandissait en moi. je voulais tellement faire l'haptonomie mais hélas les places sont rares et prises d'assaut. j'ai beaucoup parlé à lily prune de tout et rien, la maltraitant un peu en courant un peu partout et en ne me reposant réellement qu'à partir du congé maternité. si c'était à refaire, je pense que je serais plus sereine et calme. 
puis, ce petit être minuscule est arrivé, un peu plus tôt que prévu mais sans être prématuré. j'ai eu du mal à réaliser. surtout que je suis restée seule. j'avoue que je n'ai pas forcément pensé à elle. je n'avais qu'une chose en tête : sortir du bloc si froid et rentrer chez moi. j'avais besoin d'être avec l'amoureux, avec ma soeur qui m'avait accompagné. puis, ils me l'ont amené car je souhaitais allaiter. ce premier vrai contact absolument affreux en salle de réveil. cela manquait de magie. néanmoins, j'étais si heureuse de la monter dans la chambre.
Je suis une maman
dans la même journée, j'ai eu toute ma famille. lily prune est passée de bras en bras. elle ne pleurait pas. elle "faisait" déjà des sourires. j'étais tellement in love. néanmoins, la nuit j'étais à bout. ce bébé devait être rassuré en permanence. je n'ai presque pas dormi pendant six (longs) jours. j'étais à deux doigts de regretter ce nouveau rôle. puis l'allaitement s'est correctement installé et je pense que cela a crée un lien énorme entre nous, un lien auquel j'ai vraiment du mal à me dire que cela sera fini. lily prune était constamment dans mes bras. je pense que c'est même un baby (bébé aux besoins intenses) comme je l'ai été. nous sommes très liées toutes les deux. je déteste quand elle est loin même si j'aime aisément la mettre dans les bras des autres. néanmoins, elle devient de plus en plus autonome. elle aime jouer seule, regarder ses livres,... elle grandit si vite aussi.
devenir maman n'était pas un rêve, un accomplissement, je suis heureuse tout de même. malgré que parfois, je "regrette" cette vie d'avant. ces longues soirées à deux. ces longs moments avec les copains et ses soirées en terrasse. puis je me dis que lily prune est un véritable cadeau. je n'ai plus vraiment envie de sortir. j'ai envie de la protéger. et je note tout ce qu'elle fait dans son livre de vie. j'ai une milliard de photos d'elle.
j'ai depuis six mois des cernes qui ne partent pas. j'organise ma journée en fonction de l'allaitement. je ne fais les boutiques que pour elle. je sors pour elle. je n'ai pas besoin d'un tatouage, ma cicatrice me suffit amplement. cette nouvelle vie, je l'aime. j'apprends chaque jour à devenir maman. je ferais tout pour elle. c'est ma nouvelle bouteille d'oxygène. et ses yeux bleus me rappellent ceux de mon grand-père.
j'en profite aussi pour souhaiter une bonne fête à ma chère maman qui me manque tant, avec qui j'aimerais tellement partager. elle est si forte, si combattante. je me demande chaque jour comment elle a pu élever six enfants en âges rapprochés alors que personnellement je galère un peu avec une. je ne dirais pas que c'est la meilleure maman car ceci est une évidence. bonne fête aussi à toutes les mamans !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tatiana 1475 partages Voir son profil
Voir son blog