Magazine Culture

Retour à Glasgow de Karen Ranney

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chronique réalisée par RoseRose

Retour à Glasgow de Karen Ranney


Retour à Glasgow, Karen Ranney, HarlequinNombre de pages
: 416 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er mai 2016
Collection : Victoria
Langue : Français
ISBN-10 : 2280351269
ISBN-13 : 9782280351263
Prix Éditeur : 7,50 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Lorsque Glynis revient à Glasgow après la mort de son mari, elle n’a plus rien de la jeune fille vive et spontanée qu’elle était autrefois. À Washington, elle a appris à tenir sa langue et à maîtriser ses émotions, en digne épouse de diplomate. Elle n’aurait jamais cru qu’à son retour au pays, et surtout au contact de son premier amour, devenu un homme d’amour florissant, son tempérament d’Écossaise se réveillerait et mettrait en péril la délicate mission qu’on lui a confiée…

Mon avis :

Une héroïne au passé compliqué et au présent pas très simple, un héros complexe et mystérieux, c’est une jolie petite romance que voilà !

Un premier point positif, c’est le contexte historique. Nous sommes en Écosse à un moment somme toute assez tranquille, mais à cette époque, c’est aux États-Unis qu’il y a du grabuge puisque c’est la guerre de Sécession. Et cette guerre se répercute jusqu’en Europe, où les usines fournissent notamment des armes à l’un ou l’autre camp. On se rend vraiment compte qu’un conflit a des répercussions sur des zones du monde éloignées. Le côté géopolitique est bien construit pour une romance, et fait partie intégrante de l’intrigue.

Glynis était amoureuse de Lennox, mais est partie passer la saison à Londres, et a décidé de se marier avec un autre, diplomate à Washington. Veuve, elle vient de revenir dans sa patrie, et retrouve son amour de jeunesse. Et, évidemment, se rend compte qu’elle ne l’a pas oublié…

J’ai beaucoup aimé ce couple qui apprend à se connaître à nouveau. La jeune femme, d’apparence, a beaucoup changé. Plus mûre, plus réservée, très « politique » alors qu’avant elle n’hésitait pas à faire ou dire ce qu’elle avait envie. Et Lennox va l’aider à trouver un juste milieu entre celle qu’elle est maintenant et celle qu’elle est véritablement. Il y a une alchimie entre les deux qui rend ce couple très attachant. Et quand Glynis lâche prise, ça n’en est que plus exaltant.

Le côté « mystérieux » de l’action rajoute un peu de peps, et c’est très bien. Ça donne un bon rythme à l’histoire.

Une romance que je recommande à celles et ceux qui aiment lorsque le contexte historique est bien développé !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Chronique réalisée par RoseRose

Retour à Glasgow de Karen Ranney


Retour à Glasgow, Karen Ranney, HarlequinNombre de pages
: 416 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er mai 2016
Collection : Victoria
Langue : Français
ISBN-10 : 2280351269
ISBN-13 : 9782280351263
Prix Éditeur : 7,50 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Lorsque Glynis revient à Glasgow après la mort de son mari, elle n’a plus rien de la jeune fille vive et spontanée qu’elle était autrefois. À Washington, elle a appris à tenir sa langue et à maîtriser ses émotions, en digne épouse de diplomate. Elle n’aurait jamais cru qu’à son retour au pays, et surtout au contact de son premier amour, devenu un homme d’amour florissant, son tempérament d’Écossaise se réveillerait et mettrait en péril la délicate mission qu’on lui a confiée…

Mon avis :

Une héroïne au passé compliqué et au présent pas très simple, un héros complexe et mystérieux, c’est une jolie petite romance que voilà !

Un premier point positif, c’est le contexte historique. Nous sommes en Écosse à un moment somme toute assez tranquille, mais à cette époque, c’est aux États-Unis qu’il y a du grabuge puisque c’est la guerre de Sécession. Et cette guerre se répercute jusqu’en Europe, où les usines fournissent notamment des armes à l’un ou l’autre camp. On se rend vraiment compte qu’un conflit a des répercussions sur des zones du monde éloignées. Le côté géopolitique est bien construit pour une romance, et fait partie intégrante de l’intrigue.

Glynis était amoureuse de Lennox, mais est partie passer la saison à Londres, et a décidé de se marier avec un autre, diplomate à Washington. Veuve, elle vient de revenir dans sa patrie, et retrouve son amour de jeunesse. Et, évidemment, se rend compte qu’elle ne l’a pas oublié…

J’ai beaucoup aimé ce couple qui apprend à se connaître à nouveau. La jeune femme, d’apparence, a beaucoup changé. Plus mûre, plus réservée, très « politique » alors qu’avant elle n’hésitait pas à faire ou dire ce qu’elle avait envie. Et Lennox va l’aider à trouver un juste milieu entre celle qu’elle est maintenant et celle qu’elle est véritablement. Il y a une alchimie entre les deux qui rend ce couple très attachant. Et quand Glynis lâche prise, ça n’en est que plus exaltant.

Le côté « mystérieux » de l’action rajoute un peu de peps, et c’est très bien. Ça donne un bon rythme à l’histoire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines