Magazine Culture

Cinéma : Ma Loute, la critique

Publié le 30 mai 2016 par Framboise32

ma loute

Comédie dramatique française réalisée par Bruno Dumont. Au casting  Fabrice Luchini, Juliette Binoche, Valeria Bruni Tedeschi, Jean-Luc Vincent, Brandon Lavieville, Didier Despres, Raph, Cyril Rigaux, Laura Dupré, Thierry Lavieville, Lauréna Thellier, Manon Royère, Caroline Carbonnier

Synopsis : Eté 1910, baie de la Slack dans le Nord de la France. De mystérieuses disparitions mettent en émoi la région. L’improbable inspecteur Machin et son sagace adjoint Malfoy (mal)mènent l’enquête. Ils se retrouvent, bien malgré eux, au cœur d’une étrange et dévorante histoire d’amour entre Ma Loute, fils ainé d’une famille de pêcheurs aux mœurs particulières et Billie Van Peteghem, la benjamine d’une famille de riches bourgeois Lillois décadent

Les infos :

Bruno Dumont retrouve la comédienne Juliette Binoche qu’il avait dirigée dans Camille Claudel, 1915 sorti en 2013. Elle y tenait le rôle-titre. Le metteur en scène et l’actrice font également à nouveau équipe avec Jean-Luc Vincent qui avait joué dans Camille Claudel, 1915. Ma Loute était en compétition au 69è festival de cannes. Ma Loute est sorti le 13 mai 2016. Ma Loute est distribué par Memento Films Distribution. La bande annonce est ici

La critique :

Dans Ma Loute, Bruno Dumont présente deux familles socialement opposées :  les Van Peteghemune, une famille de Tourcoing bourgeoise particulièrement loufoque en vacances  et une famille de cueilleurs de moules, les Brufort,  une famille pour le moins inquiétante. Au milieu de tout ca, une intrigue policière dirigée par l’inspecteur Machin et son Malfroy son assistant (Laurel et Hardy).

L’histoire, burlesque, est située pendant l’été 1910 dans le nord Pas de Calais sur la côte d’Opale. Les personnages sont invraisemblables, savoureux et hauts en couleur. Le réalisateur a travaillé ses personnages avec beaucoup de soin. L’histoire est rythmée grâce à eux. Les couleurs, les décors sont magnifiques. Située en 1910, on profite des expressions, des costumes.  Quant à l’humour, il est grincant et absurde.  Le drame, sous fond de cannibalisme, est sordide. L’enquête est mené par l’atypique Inspecteur Machin, un Bibendum tout droit sorti d’un vieux film muet. Le tout est superbement maitrisé.  Pour le négatif, On subit quelques longueurs mais  c’est bien le seul dommage.

Quant au casting,  Fabrice Luchini, Juliette Binoche, Valeria Bruni Tedeschi. Fabrice Luchini est le chef de famille Van Peteghemune au corps et au difforme, Valeria Bruni Tedeschi est l’épouse tourmentée, Juliette Binoche, la soeur, un genre de Castafiore, et Jean-Luc Vincent un peu déséquilibré et des acteurs anonymes, des « gueules » : le  mix fonctionne !

Ma loute on aime ou on déteste. Entre réel et bizarrerie : tragique, pittoresque, irrationnel, décadent… et complètement loufoque


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine