Magazine Cinéma

Le monde de Nemo

Par Mrvladdy @mrvladdycrane

Le monde de NemoLe monde de Nemo (Finding Nemo). 1 heure 41. États-Unis. Animation – Comédie – Aventures. Sortie en France le 26 novembre 2003. Réalisé par Andrew Stanton et Lee Unkrich avec les voix en version originale de Albert Brooks, Ellen DeGeneres, Alexander Gould, Willem Dafoe, Brad Garrett, Allison Janney, Austin Pendleton, Stephen Root, Andrew Stanton, Bob Peterson, Vicki Lewis, Geoffrey Rush, Joe Ranft, Barry Hemphries, Eric Bana, Elizabeth Perkins… Avec les voix en version française de Franck Dubosc, Céline Monsarrat, Kévin Sommier, Med Hondo, Nicolas Marié, Samy Nacéri, David Ginola, Guy Chapelier, Richard Darbois, Emmanuel Jacomy…

Dans les eaux tropicales de la Grande Barrière de corail, un poisson-clown du nom de Marin mène une existence paisible avec son fils unique, Nemo. Redoutant l’océan et ses risques imprévisibles, il fait de son mieux pour protéger son fils. Comme tous les petits poissons de son âge, celui-ci rêve pourtant d’explorer les mystérieux récifs.
Lorsque Nemo disparaît, Marin devient malgré lui le héros d’une quête unique et palpitante. Le pauvre papa ignore que son rejeton à écailles a été emmené jusque dans l’aquarium d’un dentiste. Marin ne s’engagera pas seul dans l’aventure : la jolie Dory, un poisson-chirurgien bleu à la mémoire défaillante et au grand cœur, va se révéler d’une aide précieuse. Les deux poissons vont affronter d’innombrables dangers, mais l’optimisme de Dory va pousser Marin à surmonter toutes ses peurs.

Si ce n’est pas mon Pixar préféré (malgré le fait que je l’avais vu deux fois en salles lors de sa sortie), je garde un excellent souvenir du film d’animation « Le monde de Nemo ». Du coup, à l’approche de sa suite qui ne devrait pas tarder à sortir, je me suis dit que ce serait sympa pour moi de me replonger dans cet univers.

Je trouve le film toujours aussi fun. Je ne le regarde jamais avec excès mais pourtant, je me souviens toujours avec beaucoup de délices de ses différentes répliques qui me font toujours bien sourire. Le scénario écrit par Andrew Stanton, Bob Peterson et David Reynolds est efficace. Il y a beaucoup de tendresse, d’humour et d’aventures ce qui fait que l’on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Malgré ça, je ressens quand même à chaque fois une légère baisse de régime dans son final. Je ne serais l’expliquer mais je trouve que vers la fin, le rythme devient un peu plus mou. C’est d’autant plus étrange que j’aime bien pourtant les différentes scènes et les différents personnages que l’on peut y croiser mais cela explique peut-être aussi pourquoi je n’arrive pas à le classer dans mes Pixar préférés malgré ses grandes qualités.

Comme toujours pour un film d’animation, j’ai vu ce long métrage dans sa version française. Je ne reviendrais donc pas sur la version originale malgré un casting qui est plutôt alléchant. En revanche, je trouve que le doublage français, même si il ne sonne pas spécialement classe dans son casting, est pourtant judicieusement pensé.

Frank Dubosc (Marin) est par exemple excellent. On oublie l’humoriste et son univers parfois lourd qui ne plait pas à tout le monde. Ici, il prête à merveille sa voix à son personnage sans trop en faire et en restant toujours juste dans ses tonalités. Céline Monsarrat (Dory) est elle aussi exceptionnelle. On oublie son travail habituel comme doubleuse de Julia Roberts pour se laisser porter par la folie communicative de son personnage haut en couleur (il n’est d’ailleurs pas étonnant que la suite annoncé soit davantage centré sur elle et je suis ravi par avance de retrouver cette doubleuse).

Parmi les autres acteurs vocaux, Kévin Sommier (Nemo) s’en sort plutôt bien dans l’esprit de ce jeune poisson en quête d’aventures. Samy Nacéri (Crush) et David Ginola (Jacques) trouve sans doute l’un de leurs meilleurs rôles. Quel plaisir aussi d’entendre la voix de Richard Darbois (Bruce), Med Hondo (Boule) ou encore Nicolas Marié (Bubbles), tous aussi bon les uns que les autres.

En termes d’animation, les studios Pixar ont fait à nouveau un excellent travail. C’est propre, c’est efficace et c’est très agréable à suivre avec un souci du détail qui est pas mal du tout. Avec le temps, on sait que les studios sont capables de faire beaucoup mieux maintenant mais le film vieillit malgré tout très bien et a pris que très peu de rides.

La mise en scène d’Andrew Stanton et Lee Unkrich contribue à la réussite de ce film. Je n’ai pas eu la chance de voir ce film en 3D lors de sa ressortie donc je n’en parlerais pas mais pour certains passages, j’aurais quand même été très curieux de la découvrir. Les films sous l’eau ont un petit côté anxiogène chez moi mais ici, j’ai beaucoup aimé cette sensation de liberté et de grandeur marine que l’on nous dépeint. On éprouve vraiment la sensation d’être sous l’eau tandis que la bande originale composée par Thomas Newman nous emmène bien également dans cette balade.

Pour résumer, ce fut à nouveau pour moi un plaisir que de revoir « Le monde de Nemo ». Bien que l’effet de surprises ait disparu, le résultat fonctionne toujours à mes yeux. J’aime beaucoup cet univers, j’aime son humour, sa légèreté et même son sous-texte écolo qui n’est jamais trop plombant dans le récit. Bref, on passe un bon moment devant et il y en a pour l’ensemble de la famille.

4.5/5 (Grand Film)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Face au crime - Crime in the streets, Don Siegel (1956)

    Face crime Crime streets, Siegel (1956)

    Frankie, le leader du gang de jeunes délinquants, les Hornets est sur le point de commettre un meurtre. Ben Wagner, travailleur social tente de le dissuader et... Lire la suite

    Par  Just1
    CINÉMA, CULTURE
  • Swiss Rocks for Christmas

    Swiss Rocks Christmas

    --> On débute avec un groupe lucernois, Monotales, qui revient avec un 3ème album WEEKEND LOVE. Lorsqu’on entend le premier titre "Don’t Miss You Yet", un nom... Lire la suite

    Par  Lordsofrock
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • [Carnet noir] Robert Vaughn est décédé

    [Carnet noir] Robert Vaughn décédé

    11 Nov 2016 Gilles Rolland NEWS 0 commentaire Partager la publication "[Carnet noir] Robert Vaughn est décédé" FacebookTwitter Né en 1932 à New York, Robert... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] ARQ

    [Critique]

    27 Sep 2016 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Critique] ARQ" FacebookTwitter Titre original : ARQ Note: Origine : États-Unis... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] LA FILATURE

    [Critique] FILATURE

    19 Nov 2016 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Critique] LA FILATURE" FacebookTwitter Titre original : Skiptrace Note: Origines :... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • L.A. Salami : le Bob Dylan londonien

    FILS DE BOB - Pour un musicien à qui on a offert sa première guitare à 21 ans, L.A. Salami s'en tire très bien. Son premier album folk-blues sorti à la rentrée... Lire la suite

    Par  Swann
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • La La Land (2016)

    Land (2016)

    Mickdeca Tix ★★★★☆ ★★★★★ États-Unis – 2016 – 2h06 Réalisateur: Damien Chazelle Scénario:... Lire la suite

    Par  Tix
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Mrvladdy 217 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines