Magazine Amérique latine

Fiesta Nacional del Teatro à Tucumán [à l'affiche]

Publié le 30 mai 2016 par Jyj9icx6
Fiesta Nacional del Teatro à Tucumán [à l'affiche]
Ce week-end la Fiesta Nacional del Teatro s'est ouverte à San Miguel de Tucumán et dans d'autres villes de la Province qui vit s'assembler, le 24 mars 1816, le Congrès constituant qui allait déclarer l'indépendance de la future Argentine le 9 juillet cette année-là.
L'ouverture s'est faite avec la Cantata Calchaqui, sur les terres de la communauté coutumière Aimacha, à 150 km de la capitale provinciale.
A cette occasion, le chanteur Lucho Hoyos a présenté l'hymne de ce bicentenaire de l'indépendance, qu'il a écrit et composé, dans une forme traditionnelle propre à cette belle et glorieuse région de l'Argentine. Cette chanson s'intitule Juntarnos (nous unir). Elle est belle.
Espérons qu'elle ne restera pas au rang des vœux pieux.
Jusqu'à dimanche 5 juin, c'est une dizaine d'activités qui sont proposées tous les jours au public, dont quelques uns sont gratuits.
La manifestation fait partie du programme des festivités du Bicentenaire de l'Indépendance, dont l'épicentre est bel et bien dans cette ville reculée du nord-ouest argentin, reculée mais très appréciée des touristes.

Fiesta Nacional del Teatro à Tucumán [à l'affiche]

Cliquez sur l'image pour une très haute résolution


C'est la trente-et-unième édition de ce festival mais la première depuis que Marcelo Allasino dirige l'Instituto Nacional del Teatro qui en est le producteur et l'organisateur. Le programme annonce une édition mémorable et digne, qui laisse espérer une reprise de la politique culturelle pour le théâtre qui est aujourd'hui très affectée par les restrictions budgétaires.

Fiesta Nacional del Teatro à Tucumán [à l'affiche]

Cliquez sur l'image pour obtenir une haute résolution


C'est aussi le moment que le Gouvernement a choisi pour annoncer le programme présidentiel pour ce bicentenaire. Mauricio Macri sera à Tucumán dès le 16 juin pour assister à la clôture du Congrès national eucharistique, signe de bonne volonté envoyé à l'Eglise dont il vient de balayer d'un revers de main toutes les propositions pour rétablir le dialogue social dans le pays. Il sera aussi à Jujuy le 8 juillet à minuit et se rendra dans la nuit à Tucumán où il arrivera dans la matinée du 9 pour célébrer la dernière date de ces six années de bicentenaire de la naissance du pays. Symboliquement, il réunira ainsi Cambiemos (Jujuy) et le Partido Justicialista (péroniste) à Tucumán, dont le gouvernement provincial travaille en coopération avec le niveau national pour mettre en œuvre ses fêtes.
Pour aller plus loin : lire l'article de La Nación sur le festival de théâtre lire l'article de La Nación sur le programme présidentiel visiter le site Internet du Bicentenaire 2016 et sa page Facebook.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2735 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte