Magazine Cinéma

Emily Loizeau vole- ou nage- dans le bonheur!!

Par Filou49 @blog_bazart
21 juin 2016

emily-loizeau-mona

Après Caravan Palace ce matin,   profitons de la fête de la musique pour mettre en avant un autre artiste coup de coeur du mois, mais ce coup ci plus dans la chanson française, mon vrai domaine de prédilection.

Quoique classer Emily  Loizeau dans la chanson française serait un peu réducteur, tant l'artiste a toujours été un peu inclassable un peu à part, tant elle s'est toujours plu à mélanger  les genres et les influences depuis qu'elle est connue, il y a maintenant une dizaine d'années.

 Un univers singulier et éclectique, un peu barré, voire loufoque,  dans lequel il faut certainement faire   l'effort d'entrer dedans  mais pour ceux qui ont réussi à le faire, c'est un vrai régal.

Preuve ce génial "Je suis jalouse" en 2010 ou bien cette version largement réussie de "la complainte des filles de joie" du père Brassens.

On n'oubliera pas non plus de citer sa belle collaboration avec  Mathias Malzieu ldans "La Mécanique du Coeur", où elle jouait le Docteur Madeleine avec en prime  deux merveilleuses chansons : "La berceuse hip-hop" et " Le Jour le Plus Froid du Monde"

" je suis jalouse

La complainte fille des joies

La particularité de la  voix d'Emilie, qu'on croirait de prime abord plutot  fragile et prête à se briser,  est qu'elle  revèle  ine fine une vraie  force,  et  dévoile la clé d'un univers  sans cesse décalé, surprenant, drôle, émouvant.

Tous ces ingrédients sont une nouvelel fois réunis dans Mona, le disque  sorti il ya quelques semaines seulement chez Polydor, tiré de son spectacle éponyme, joué en janvier dernier au 104 à Paris ( mais qui peut largement s'apprécier en simple écoute sur disque).

Si le contexte de la pièce qui aborde le monde psychiatrique est forcément déroutante et délicat, l'auteur a su, comme dans ses oeuvres précédentes traitant des mêmes thémes comme le déséquilibre, le déracinement ou  bien encore de la maternité, transcender la réalité en un imaginaire de chansons.

Emily Loizeau raconte l’histoire rocambolesque d’un bébé né vieux, à 73 ans. la tragique aventure de cet enfant qui se noie de l’intérieur.  et fait le parrallèle avec l'histoire du  propre grand-père de la chanteuse un, marin de la Royal Navy, rescapé d’un naufrage…

Résultat : une  œuvre poétique,mystérieux , aquatique, aux sonorités d’algues folles, aux couleurs bleutées qui recherche et la trouve  la lumière, la respiration, la vie d'où sortent plusieurs perles, parfois acoustiques, parfois entremelés d''entrelacs de cordes et de piano que je vous propose d'écouter ci dessous pour vous faire découvrir ce bijou de poésie et d'inventivité.

eaux sombres

mona

  As a Child »

Emily Loizeau Mona (Polydor/Universal Music) 2016

Site officiel d'Emily Loizeau
Page Facebook d'Emily Loizeau


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines