Magazine Culture

Charles Bukowski – Et quand je pense qu’après ma mort…

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Charles Bukowskiet quand je pense qu’après ma mort,
il y aura encore des jours pour les autres, d’autres jours,
d’autres nuits,
des chiens en maraude, des arbres tremblant dans
le vent.

Je ne laisserai pas grand-chose.
Quelque chose à lire, peut-être.

Un oignon sauvage sur la route
écoeurée.

Paris dans le noir.

*

and to think, after I’m gone,
there will be more days for others, other days,
other nights. dogs walking, trees shaking in
the wind.

I won’t be leaving much.
something to read, maybe.

a wild onion in the gutted
road.

Paris in the dark.

***

Charles Bukowski (1920-1994)A New War (1997) – Traduit de l’américain par Thierry Beauchamp



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines