Magazine Culture

Rencontre avec le photographe Valentin Figuier

Publié le 22 juin 2016 par Label Park @LabelparkFR

Aujourd'hui, nous sommes heureux de partager avec vous notre dernière rencontre avec Valentin Figuier ! Il nous a accordé un peu de son temps si précieux pour répondre à nos questions ci-dessous. Cela a été un vrai plaisir de parler avec lui, on espère que ça vous plaira également !

Rencontre avec le photographe Valentin Figuier

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Valentin Figuier, j'ai 24 ans. Je suis d'originaire de Carhaix-plouger (Finistère) en Bretagne.

Comment en es-tu arrivé à la photographie ?

J'ai connu la photo il y a deux ans lorsque je faisais de la peinture. Je réalisais des toiles et je voulais faire des vidéos de mes créations. Je me suis donc acheté mon premier reflex, et en m'intéressant de trop près à celui-ci j'ai laissé rapidement tomber la peinture pour la photo.

J'avais un voyage de programmé au Brésil et ça a été un déclic. Depuis j'y suis retourné en m'investissant plus dans la pratique et j'ai fait des progrès.

Je suis actuellement en Bretagne, et depuis cet engagement photographique au Brésil je souhaite progresser, mais en prenant plus de temps pour photographier ma région natale.

Mon objectif cette année est de transformer cette passion en un métier. C'est dans la poursuite de cet objectif que je recherche un sponsor pour m'aider à progresser et réaliser mes projets.

Petite question technique maintenant. Quel matériel utilises-tu ?

J'ai commencé avec peu de matériels photos: un canon 600d et un 40 mm pendant un an. Actuellement je suis avec un 700d & 40 mm, 50 mm, et 24 mm.

Je vais travailler pour agrandir mon parc d'objectif photo, un 300 mm serait le bienvenu car je rêve d'images compressées, de perspectives différentes.

Comment définis-tu une photo réussie ?

Pour moi, une photo réussie est une photo qui transmet plus d'émotions que de règles techniques, une photo qui laisse plus de questions que de réponses, qui fascine, une où tu peux rester à la regarder pendant des heures.

Celle-ci par exemple est réussie !

Rencontre avec le photographe Valentin Figuier

Quelle est la région ou le pays qui t'apporte le plus d'inspiration ?

J'ai démarré la photographie en Bretagne quelques mois avant de progresser au Brésil. Je change souvent de thèmes photographiques et mes inspirations sont diverses, mais il y en a une qui est primordiale pour moi c'est l'océan. Que je sois au Brésil ou en Bretagne l'inspiration viens de la.

Et celui ou tu rêverais d'aller ?

Je voudrais faire un road trip avec ma copine dans toute l'Amérique du sud. Il y a beaucoup de pays que je voudrais connaître, mais pas un en particulier car chacun a quelque chose de différent qui m'attire.

Mais pour cette année je vais pas aller trop loin, je vais commencer par mieux connaître la Bretagne.

Instagram a été un moteur dans la démocratisation de la photographie, t'en penses quoi de ton côté de cette démocratisation ?

J'ai instagram depuis quelques années ( http://bit.ly/28P1ARh), mais je n'ai jamais réussi à prendre cette appli au sérieux, par manque d'intérêt surement. Pourtant je sais que c'est un super outil ! Je pense m'y intéresser plus sérieusement.

À travers ton travail on observe une vraie passion pour le surf. Un de tes clichés a même été publié par Surfer magazine. Racontes nous un peu ce que ça fait d'être publié par un grand magazine international (voir photo ci-dessous).

Beaucoup de " likes " lol, je n'en revenais pas sur le coup. J'étais tellement heureux de voir toutes ces personnes visualiser, aimer, partager mon travail.

Mais le fait que ce soit eux et pas d'autres m'a donné beaucoup de courage à persister et progresser dans ce que je veux faire. Ils n'ont pas choisi ma photo par hasard, et je me dit que c'était un coup de pouce pour me bouger et me motiver à réaliser mes rêves.

Rencontre avec le photographe Valentin Figuier

En Mai 2015 tu as même failli devenir photographe officiel pour Surfing (un grand magazine de surf américain) pour l'étape de World Tour de Rio ?

Oui, j'ai reçu un message privé de la part d'un membre du Surfing magazine de Californie. Le mec se présente et me dit qu'il aime beaucoup mon travail, que j'ai du talent et qu'il voudrait que j'aille photographier la compétition de surf WSL à Rio de Janeiro pour eux. Manque de bol comme je vous l'avais dit je possédais lors de la première année, un seul objectif, un 40 mm, mais j'aurais pu louer une télé-objectif sur place. Sauf que quand j'ai reçu son message j'étais à l'aéroport au Brésil et je venais de faire mon check in pour rentrer en France.

Cela m'a fait réfléchir sur l'ambition de mes photos. Depuis je pense régulièrement à sa proposition et je me dis que je vais y arriver !

La photo de surf est un univers dans lequel tu voudrais t'orienter/ te spécialiser, surtout après deux expériences aussi motivante avec les magazines Américains ?

Oui, clairement. Ça a été lors de mes débuts, mon premier thème photographique. À l'achat de mon premier appareil photo j'avais un objectif zoom à tout faire. Je l'ai utilisé quelques semaines pour le surf et des paysages, puis ensuite je l'ai revendu exprès pour progresser avec un seul objectif à focale fixe.

Depuis un an je veux investir dans un téléobjectif et caisson étanche qui va me permettre de faire de super photos en Bretagne, où je réalise maintenant que j'ai beaucoup d'avantages. Je veux m'orienter vers la photographie de surf, mais tout en gardant un esprit de photo créatif, car c'est ce qui m'intéresse.

Quels sont tes projets pour le futur ? Voyages, photos etc...

Cette année j'ai pour projet de mettre en vente mes photos, sur mon site internet ( www.v-figueras.com), sous forme de tirages numériques, c'est quelque chose que je veux faire depuis un moment déjà.

Acquérir mon téléobjectif qui me permettras de me spécialiser pour trouver un job et faire beaucoup plus de photos de surf.

Coté voyage, pour l'instant je vais rester en France car je veux redécouvrir et m'intéresser plus à ma région.

Dans les années à venir, mon projet est de construire une maison au Brésil avec ma copine qui est native de là-bas.

Merci Valentin pour tes réponses, on espère que tout se passera bien pour tes projets, on te laisse le mot de la fin !

Merci à vous pour l'intérêt donné à ce que je fais ! Ce contact avec vous m'a fait vraiment plaisir ! J'espère venir prochainement photographier vos superbes plages Basques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Label Park 2917 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine