Magazine Cinéma

[critique] (7/10) BEFORE I DISAPPEAR par Matthieu EB.

Par Christian Papia @ChristianPAPIA

158867

Synopsis: Au plus bas de son existence, Richie, éternel raté, plonge malgré lui dans une odyssée nocturne tragi-comique, au côté de sa nièce qu’il ne connait pas. Responsable de la jeune Sofia, petit génie pas vraiment acquis à sa cause, il se retrouve également au milieu d’une guerre entre ses deux boss mafieux. Ce qui devait être un simple babysitting se transforme alors en une tournée démente de New-York, de son obscurité, sa violence et sa folie.

Shawn Christensen, dans l'adaptation grandeur nature de son court métrage Curfew scénarise et réalise Before I Disappear pour lequel il joue Richie, héro malgré lui. Avec autant de responsabilités on ne pouvait qu'espérer un projet personnel à la hauteur du court métrage oscarisé en 2013 qui avait fait sensation. D'une sensibilité extrême, Before I Disappear plonge dans l'univers rougeâtre de Richie, drogué, dépressif, suicidaire et oncle d'une petite Sophia dont il aura soudainement et momentanément la charge. 

images

Voix-off, regards caméras, rêves hallucinatoires, tout dans le film converge vers Richie, chef d'orchestre des événements devant comme derrière la caméra. De l'ange de la mort en passant par son ancienne copine décédée, les trips se succèdent comme des piqures d’héroïnes injectées directement dans nos yeux. L'univers ensanglanté de ce torturé envenime les couleurs pour ne faire ressortir que le rouge des objets, lampes, téléphones, paquets de cigarettes et même le sac de Sophia qui se retrouver collé à son dos, omniprésent comme pour symboliser la présence inévitable de Richie dans sa vie, tel un fardeau.

before-i-disappear-(2014)

Ce mélimélo de scènes oniriques rencontre l'intrigue du film qui se conjugue parfaitement. Cette intrigue prend la forme d'un road trip new-yorkais entre les bars, le bowling ou encore la rue, paisiblement photographiée, qui ne dort jamais. La quête d'un héro partant sauver sa nièce, sa sœur, mais avant tout lui-même, car finalement tout est lié. Une odyssée sur le deuil, la perte d'autrui sur fond d'humour noir cocasse et très appréciable. Un régal !

Before I Disappear Official Trailer #1 (2014) - Emmy Rossum, Paul Wesley Movie HD

MATTHIEU EB.

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christian Papia 13465 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines