Magazine Cinéma

L’E3 2016 Nos impressions

Par Laurent Sauzet @laurent_sauzet
L’E3 2016 Nos impressions

L'E3 2016 a eu lieu et il est temps de revenir sur les jeux et les annonces qui nous ont marqué durant cette édition.

DES CONFÉRENCES EN DEMI TEINTES

Et c'est peu dire, les deux premières conférences (EA et Bethesda) furentbien pauvre en annonces. Chez EA, entre les sempiternels FIFA et Madden, les quelques images du prochain Mass Effect prévu pour 2017, et la demi seconde sur les deux nouveau jeux Star Wars en développement,la seule surprise fut le jeu indé FE.
Edité par EA Originals, il se veut être le nouveau Unravel et proposera de contrôler une petite créature qui pourra identifier et parfois même contrôler les créatures qu'elle croisera. Le tout dans un univers qui se veut très poétique et musical, à suivre.

Du côté de Bethesda, la seule pseudo surprise fut l'annonce de Quake Champions, qui ne sera jouable qu'en multi et sans campagne, aucune image de gameplay, donc on espère que ce sera plus rapide et bourrin que le multi de Doom. Ensuite, que des jeux qui avaient déjà été plus ou moins annoncés à travers des fuites mais on retiendra malgré tout Dishonored 2 qui s'annonce vraiment très très bon.

A défaut d'avoir une suite, nous aurons en 2017 le reboot de Prey qui pour le moment se contente d'une cinématique qui pause une ambiance plutôt sombre. Wait and see.

Le reste de la conférence nous a montré les futurs mises à jour de Doom et Falout 4 et a confirmé l'arrivée du remaster de Skyrim (en gros la version pc avec les mods graphiques inclus), osef.

UNE FUITE QUI TOMBE MAL

Car oui, avant même les deux premières conférences de l'E3, un certain nombre d'annonces avaient déjà fuitées ou avaient été annoncées par les éditeurs tout simplement.

Et comment ne pas parler d'une des plus grosses fuites un jour avant la conférence Microsoft, à savoir la Xbox One S. 44% plus petite, équipée d'un disque dur pouvant aller jusqu'à 2To, elle supportera les flux vidéos ainsi que le jeu en 4K (certainement grâce à un upscaling de l'image pour l'adapter aux écrans ultra HD). Une manette customisable avec différentes couleurs fut montrée. En termes de puissance, elle serait un tout petit peu plus performante que le premier modèle. Enfin, son tarif ira de 300$ à 450$, donc certainement de 300 à 450€ (vive les joies de la conversion) pour une sortie en août 2016.

En parlant de Microsoft, mise à par la fuite de la One S, on retiendra lors de la conférence la présentation de Forza Orizon 3 qui ce passera en Australie, et une nouvelle vidéo du solo de Gears 4, les deux jeux, à défaut de ne pas être très différent des anciennes version niveau gameplay, sont graphiquement splendides.

On oubliera de parler de la présentation de Final Fantasy 15 qui était juste ridicule. Ça ramait, le joueur était réellement mauvais et au final ne donnait pas envie d'y jouer.

Scaleboud

Développé par Platinum Games (Bayonetta, le futur Nier Automata) s'annonce toujours prometteur avec ses joutes contre des montres annoncés comme les plus grands jamais vues dans un jeu vidéo, on jugera sur pièce.

Enfin, la dernière annonce ne fut autre que la Xbox One Scorpio qui se veut être 10 fois plus puissante que sa grande sœur, pouvant faire tourner l'Oculus Rift et développant plus de 6 Terraflops de puissance (alors oui, ça veut tout et rien dire, surtout rien) et sera disponible fin 2017.

Dernier point qui risque d'avoir des répercussions sur les ventes de consoles, tous les jeux qui auraient dû être des exclus console sortiront aussi sur PC sous Windows 10.

Donc avec ces deux annonces de consoles et les jeux qui ne seront plus exclusif console, les Microsoft se tire tout seul une balle dans le genou et avouent clairement qu'ils sont en grosse difficulté.

UN DÉBUT DE MIEUX

Vient ensuite le tour d'Ubisoft d'entré dans la guerre de l'E3 avec des jeux plutôt prometteurs tel que Watch Dog 2 (présenté une semaine avant) qui semble très bien parti pour dépasser sont grand frère. Nous retiendrons aussi Ghost Recon Wildlands qui à défaut d'être très surprenant dévoile son véritable intérêt en multi avec un jeu où la coopération est très importante.

Mais à n'en pas douter, l'une des meilleurs annonces fut South Park The Fractured but Whole (l'Annale du Destin en version française)

L'autre grosse annonce se nomme Steep, soit le retour des sports de neiges extrêmes. Résolument accès sur la communauté et le multijoueur, ça promet de très belle balade dans les alpes française certainement aux côté de tous les youtubeurs du moment. Sortie prévue pour cet hiver.

Le point positif des annonces d'Ubisoft, c'est que tous les jeux présentés (oui, il y en a d'autre comme For Honor ou encore Just Dance) sortiront avant la fin de l'année fiscale qui se termine en mars 2017 même si ça ne veut pas dire qu'ils valent tous le coup.

SONY SORT DU LOT

Et c'est peu de le dire, la conférence de l'E3 n'a durée qu'une petite heure mais est allée à l'essentiel, à savoir du jeu, du jeu, du jeu. Et quoi de mieux pour commencer une conférence que de lancer une très grosse IP très attendue des joueurs : God of War. Le retour de Kratos sonne comme un reboot au niveau du gameplay et de la mythologie parcourue même si le jeu se passe plusieurs années après les événements du 3. Et ce sont les dieux nordiques qui vont passer sous la lame du Spartiate. Préparez vous à assister de très près à la disparition de Odin, Thor et Loki (bon en fait à en être la cause), le tout accompagné d'un enfant qui pourrait être le (beau?)fils de Kratos.


On notera aussi Days Gone, une TPS post apocalyptique dans lequel il faudra survivre face à de véritable nués d'infectés entre autre.

La première très grosse surprise de la conférence fut la venue d'Hideo Kojima (papa de Metal Gear Solid) qui est arrivé sur scène pour présenter une courte vidéo de son nouveau jeu en développement dans son studio. Death Stranding, dans lequel le personnage principal n'est autre que Norman Reedus (qui aurait du être à la base le héro de Silent Hills, aussi développé par Kojima et Guillermo Del Toro, annulé depuis par Konami lors de gros soucis qui se sont fini par le licenciement de Kojima).

Le vidéo est intriguante et donne clairement envie d'en savoir plus.

L'arlésienne que fut The Last Guardian pendant 10 ans vient de trouver une date de sortie, et ce sera le 25 octobre prochain. Alors même s'il ne se vendra pas beaucoup, il risque malgré tout de figurer parmi les prétendants au jeu de l'année.

Detroit : Become Human c'est montré avec une vidéo de gameplay qui nous montrent qu'il sera possible de réaliser les séquences du jeu de plein de manières différentes qui auront chacune plus ou moins de conséquences sur la suite de l'aventure.

La seconde surprise fut l'annonce de Resident Evil 7 qui sortira en janvier 2017 (sauf report), compatible à 100% avec le Playstation VR. Une démo a été mise en ligne juste après la conférence pour les abonnés PS+. Vous pouvez retrouver notre avis sur cette dernière juste ici.

Horizon Zero Dawn, le jeu le plus attendu sur Playstation 4, qui sortira le 1er mars 2017 a aussi eu droit à sa vidéo de gameplay qui en met plein la vue, nous vous laissons savourer.

Le Playstation VR sortira le 13 octobre pour 399€ et aura 50 jeux compatible.

La trilogie Playstation Crash Bandicoot sera remastérisé avec de beaux graphismes et un tout nouveau Spiderman a été montré et s'annonce très impressionnant quand on sait que toutes les scènes vues sont soit des images ingame, soit des cinématiques réalisé avec le moteur du jeu. Marvel a annoncé qu'il était tant d'arrêter de faire des jeux mineurs et qu'ils allaient faire à partir de maintenant que des AAA pour leurs licences, Spiderman étant le premier.

Une grosse partie des jeux présentés avaient des airs de Last of us pour le côté post apo et balade en forêt ainsi qu'une narration qui semble plus poussée entre les personnages. Naughty dog a clairement fait des émules.

Sony ne profita pas de l'E3 pour annoncer la Playstation 4 Neo. Ils préfèrent continuer à travailler dessus et la présenteront cet automne.

LE MESSI SE MONTRE ENFIN

On fini avec Nintendo qui à défaut de ne pas avoir eu de conférence, ni même de Digital event pour l'E3 2016, nous a montré pendant des treehouses de plusieurs heures chacun (pour un total de 6h environ) le jeu le plus attendu du constructeur/éditeur, à savoir : The Legend of Zelda : Breath of the Wild dans sa version Wii U. Le reste ce passe de mot, l'attente n'en devient que plus longue et insupportable.

Le premier jour de l'E3, 15 minutes après l'ouverture du salon, la queue pour rentrer sur le stand Nintendo et pouvoir tester Zelda (seul jeu jouable) était déjà complète et atteignait les 6 heures d'attente.

LES ABSENTS DE L'E3

Red Dead Redemption 2 devait être montré en toute fin de conférence Sony, mais suite à l'attentat orchestré dans un bar à Orlando aux Etat Unis le 12 juin 2016, il fut décidé par Rockstar de décaler la présentation.

Nous restons aussi sans nouvelle de Final Fantasy 7 Remake, Kingdom Hearth 3 et Shenmue 3. No Man's Sky brilla aussi par son absence alors qu'il est sensé sortir à la mi-août.

CONCLUSION

Cette édition de l'E3 2016 fut marquée par des conférences pas très passionnantes pour la plupart, mais certain jeux retinrent malgré tout notre attention, surtout chez Sony et bien sûr Nintendo avec Zelda.

Shin


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Sauzet 291 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines