Magazine Culture

L’avenir de l’ENSAM compromis ! Soutenez les ARTS ET METIERS !

Publié le 26 juin 2016 par Halleyjc

nnJfzpSbMdALgTP-800x450-noPadChers amis,

 Après échange avec quelques uns d’entre vous, je vous fais suivre l’information concernant la situation très délicate pour l’avenir de l’ENSAM résultant de la volonté du Ministère de l’Education Nationale d’en faire évoluer la gouvernance.

Les statuts de l’Ecole ont été approuvés en 2012 à l’issue de longues discussions pour tenir compte de la loi sur l’autonomie des Universités et Grandes Ecoles et une Charte Tripartite a été signée en 2015 entre la Direction Générale de l’Ecole, l’Union des Elèves (UE) et la Société des Anciens (Soce) dans une logique de coopération pour le progrès de l’Ecole.

Sans concertation, de façon unilatérale et avec le soutien de la Direction Générale de l’Ecole, le Ministère veut modifier ces statuts et vient de saisir le Conseil d’Etat dont l’avis est nécessaire au Gouvernement avant promulgation d’un nouveau décret. Ce projet vise tout simplement à écarter les ingénieurs A&M du Conseil d’Administration de l’Ecole (discrimination des Anciens), à éliminer la représentation des 8 centres régionaux à ce même Conseil et à les remplacer par des personalités choisies par le Ministère (centralisme parisien). Il va priver cet organisme de décision de la vision des industriels et chefs d’entreprise en termes de besoin de formation des industries dans leur bassins d’emploi. Il va mettre des obstacles à la mission de solidarité vers les élèves qu’assurent bénévolement la Soce et la Fondation A&M : soutien à l’ascenseur social par l’octroi de bourses, amélioration des conditions de vie des élèves par le financement des résidences, aide à leur insertion professionnelle (50% des Gadzarts embauchés avant même la sortie de l’Ecole, 20 % signent un contrat deux mois après leur sortie et, au bout de 4 mois, seuls 8 % des Gadzarts continuent à chercher souvent à cause de demandes spécifiques).

Devant le risque de voir noyé « ce qui marche » dans le grand bazar de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur, Jacques Piccard, le Président de la Soce, a tenu à alerter l’opinion à travers une lettre ouverte au Président de la République, lettre publiée dans plusieurs quotidiens nationaux et dont tu trouveras en PJ le contenu et quelques explications complémentaires. Enfin, une pétition a été lancée pour demander qu’un dialogue avec l’ensemble des acteurs concernés s’engage rapidement. Tu pourras y accéder grâce au lien se trouvant dans le message ci-dessous de Francis Compagnon, Délégué Général de la Soce, et naturellement, si tu le souhaites, apporter ton soutien à cette démarche.

Merci à tous de votre soutien et continuons à partager cette pétition le plus largement possible avec tous les camarades de la communauté, dans vos promotions, dans vos groupes régionaux, groupes professionnels

Et à l’extérieur de la communauté  auprès des industriels qui emploient avec satisfaction des Gadzarts; auprès des élus et politiques de vos territoires qui sont dans vos réseaux,  de vos amis proches et lointains, de votre famille, etc …

Voici le lien pour aller signer cette pétition:
Mobilisons nous pour sauver les Arts et Métiers. : >>>>>

Merci de votre collaboration active sur cette opération…

Bien amicalement.

Henri Villatte


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Halleyjc 1348 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines