Magazine Culture

Kaly Live Dub

Publié le 17 juin 2008 par Smaël Bouaici

kalyVoici la chronique de leur dernier album Fragments, publiée le mois dernier dans Trax. L’interview à suivre sur La Bulle Sonore.

Collie men. Qu’est-ce qui pousse un groupe à ajouter « live » dans son nom ? De peur qu’on le confonde avec ses albums studio ? Amateurs d’expérimentation, les Kaly avaient joué (brillamment) en impro totale avec Erik Truffaz. En studio, on ne sait pas si tout a été enregistré en une seule prise, mais on se doute que tout a été composé pour la scène.

Sur leur troisième opus, les Lyonnais plongent un peu plus dans les abysses du dark dub. Chaotiques et tumultueux, leurs sons noircissent encore, même si les fondamentaux, (une infrabasse, un rimshot soutenu et des breaks rentre-dedans) sont toujours là. Et quand ils se lancent dans un dub classique, c’est pour mieux le couper par un violon effrayant. Bref, les artistes « formerly known » as Kaly donnent libre cours à leur côté obscur, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Kaly Live Dub “Fragments” (Dub Dragon/Base/Pias)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Smaël Bouaici 57 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines