Magazine Culture

D/C : un vent de fraîcheur (interview)

Publié le 01 juillet 2016 par Urbansoul @urbansoulmag

For the ENGLISH version, click RIGHT HERE.

Je vous remets encore une couche The Great Escape mais c’est la dernière, promis. Je vous l’avais raconté il y a quelques semaines : cette première expérience fut pour moi synonyme d’un peu plus de 30 concerts en 3 jours et dans des salles aux quatre coins de la ville. Autant dire que c’était déjà suffisamment de sport comme ça mais je n’ai pas pu m’empêcher d’envoyer quelques e-mails à gauche et à droite dans l’espoir d’avoir une entrevue avec mes chouchous du line-up… Résultat : un échec cuisant entre des artistes à l’emploi du temps chargé, Roc Nation répondant à un message sur deux, et les demandes laissées sans réponse… Comme ce fut le cas pour D/C que j’ai décidé de contacter directement sur les réseaux sociaux et qui a accepté mon humble requête ! Sauf que la veille, l’heure de notre rencontre n’était toujours pas fixée et je craignais déjà un rendez-vous manqué.

Le jour-même, après un DM m’annonçant son arrivée et son soundcheck, mon amie me convainc de lui envoyer un message et de tenter ma chance en me rendant sur place, au Shooshh, entre le set de Seramic et celui de Kevin Garrett, prévu à l’autre bout du monde. Ce qui nous laissait 20 minutes en tout et pour tout. À deux doigts de baisser les bras et lever le camp, j’aperçois enfin Daniel sortir, deux bières à la main. Je me réjouis de cette attention inattendue… qui ne m’était en réalité absolument pas dédiée puisqu’il se dirige tout sourire vers un ami l’attendant lui aussi devant l’entrée. J’interromps leurs retrouvailles pour proposer une interview après son concert, sur les galets, le vent dans les cheveux et nos rires dans le vent.

Car les zygomatiques n’ont fort heureusement pas besoin de huit heures de sommeil pour fonctionner à plein régime, même quand de gros cernes font pression après avoir dormi 1h30 à tout casser la veille et la nuit fut courte également pour Daniel, m’avait-il confié. Contre toute attente, ce moment passé ensemble compte désormais parmi mes tête-à-tête musicaux préférés : l’organisation hasardeuse a finalement laissé place à une plus grande spontanéité. Comme quoi, le last minute a parfois du bon. Côté fond, vous constaterez que le chanteur britannique est à la fois bavard comme une pie et muet comme une carpe et pas qu’avec moi : en fin d’interview, D/C m’a une fois de plus remercié de lui avoir dressé le portrait en début d’année, avant d’ajouter que mon article contenait des informations que sa propre mère ignorait !

Le mystère était particulièrement de mise quand il s’agissait de ses projets, même s’il lui est arrivé d’avoir la langue un peu trop pendue… En bonne confidente, j’ai accepté de couper le secret au montage pour mieux le garder mais je peux donc vous l’affirmer : D/C suit avec précaution l’adage « Work hard in silence, let your success be your noise », allant même jusqu’à refuser à l’époque de dévoiler une date de sortie pour son EP Badman, désormais annoncé pour le 29 juillet prochain ! Celui-ci contiendra sans doute son titre précédent, Longing For You produit par Hoost, et en tout cas son nouveau single paru aujourd’hui 1er juillet et signé Dave TozerBeautiful & Fragile, en featuring avec Jay Prince dont il faisait la première partie en février dernier. « Tout change. Beautiful & Fragile encourage à essayer d’apprécier ce que vous aviez et de vous concentrer sur les bonnes choses qui vous ont été données quand vous vous retournez sur votre passé », a expliqué D/C à NME.

En attendant ce premier EP officiel, je vous propose de remporter son précurseur TUNES, introuvable sur la toile puisque disponible uniquement en copies physiques. Cet EP comprend Longing For You, Fall et deux démos inédites. Il y a 10 exemplaires à gagner, 0 question, 0 tirage au sort : premiers arrivés, premiers servis ! Pour recevoir ce petit trésor accompagné d’un mot d’amour de ma part, il suffit de me suivre sur au moins deux de mes réseaux sociaux @urbansoulmag (Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat) et de m’envoyer ensuite un e-mail à alison@urbansoul.be avec vos coordonnées et votre pseudo sur les réseaux choisis. Le concours est ouvert à toute l’Europe, Royaume-Uni compris (il faut bien consoler ceux qui avaient voté Remain) ! Et restez connectés pour la deuxième partie de notre interview…

Aimez D/C, suivez D/C.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines