Magazine Culture

Nelly Sachs – Papillon (Schmetterling, 1949)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Nelly Sachs en 1910Quel bel au-delà
est peint dans ta poussière.
À travers le noyau de flammes de la terre,
à travers son écorce de pierre
tu fus offert,
tissage d’adieu à la mesure de l’éphémère.

Papillon,
bonne nuit de tous les êtres!
Les poids de la vie et de la mort
s’abîment avec tes ailes
sur la rose
qui se fane avec la lumière mûrie en ultime retour.

Quel bel au-delà
est peint dans ta poussière.
Quel signe royal
dans le secret des airs.

*

Welch schönes Jenseits
ist in deinen Staub gemalt.
Durch den Flammenkern der Erde,
durch ihre steinerne Schale
wurdest du gereicht,
Abschiedswebe in der Vergänglichkeiten Maß.

Schmetterling
aller Wesen gute Nacht!
Die Gewichte von Leben und Tod
senken sich mit deinen Flügeln
auf die Rose nieder
die mit dem heimwärts reifenden Licht welkt.

Welch schönes Jenseits
ist in deinen Staub gemalt.
Welch Königszeichen
im Geheimnis der Luft.

*

Butterfly

what lovely aftermath
is painted in your dust.
You were led through the flaming
core of earth,
through its stony shell,
webs of farewell in the transient measure.

Butterfly
blessed night of all beings !
The weights of life and death
sink down with your wings
on the rose
which withers with the light ripening homewards.

What lovely aftermath
is painted in your dust.
What royal sign
in the secret of the air.

***

Nelly Sachs (Schöneberg, Allemagne 1891-1970)Éclipse d’étoile (Sternverdunkelung, 1949) – Traduit de l’allemand par Mireille Gansel



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines