Magazine Cinéma

[Trailer] King Arthur : Guy Ritchie remet au goût du jour les Chevaliers de la Table Ronde !

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Trailer] King Arthur : Guy Ritchie remet au goût du jour les Chevaliers de la Table Ronde !

Partager la publication "[Trailer] King Arthur : Guy Ritchie remet au goût du jour les Chevaliers de la Table Ronde !"

Arthur subsiste comme il peut dans les faubourgs de Londonium, accompagné des siens. Le jour où il parvient à retirer Excalibur, l’épée légendaire, de son rocher, tout change pour celui qui doit alors embrasser son illustre destin…

Comic Con oblige, les trailers pleuvent sur internet. Après la déferlante DC Comics, la sensationnelle mise en bouche de Kong : Skull Island ou encore la surprise Blair Witch, c’est Guy Ritchie qui a choisi l’événement incontournable pour dévoiler la bande-annonce de King Arthur, sa relecture du mythe connu de tous.

Au premier plan, Charlie Hunnam, le fils de l’anarchie, devient le Roi Arthur et fait face à un Jude Law machiavélique à souhait. Guy Ritchie pour sa part, si on se fie à ces premières images, n’a pas changé son fusil d’épaule et a décidé de dépoussiérer un bon coup le personnage et son univers. Étrangement, le début de la vidéo rappelle ainsi Snatch, avec son montage rapide, son humour sous-jacent et ses bruitages « pop » un poil anachroniques. La suite vient se placer davantage du côté de Sherlock Holmes, qui chez Ritchie, était devenu une sorte d’expert en arts-martiaux, capable non seulement de casser un maximum de tronches, mais aussi de résoudre les plus ardues des énigmes. À chacun de voir si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle. Reste en tout cas à espérer que ce Roi Arthur 2.0 ne tiendra pas seulement du délire visuel estampillé MTV.

Energique, intriguant et spectaculaire, le trailer de King Arthur a au moins le mérite d’envoyer du lourd et de se démarquer franchement de la référence ultime, à savoir Excalibur, de John Boorman. De quoi certainement rallier à la cause d’Arthur une toute nouvelle génération de spectateurs… À noter la présence au générique de Djimon Hounsou, Eric Bana, et de la française Astrid Bergès-Frisbey, qui campe Guenièvre…

@ Gilles Rolland 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines