Magazine Culture

La Mort en Arabie - Thorkild Hansen

Par Ivredelivres

Cette Ce livre est superbe, c'est un petit Et en prime vous pouvez encore le trouver en Actes sud Mort en Arabie a subi ce sort là, pourquoi ? je n'en sais rien, il est parmi mes livres depuis joyau, un savant mélange de récit d'exploration, de récit de voyage et de biographie. Babel.
1988 !! Je crois me souvenir que j'ai commencé à le lire et soit j'ai abandonné pour me tourner vers autre chose, soit il ne m'a pas plu sur le moment. Il a suivi tous mes déménagements, je ne l'ai ni perdu, ni prêté, ni vendu, ouf...

Cette histoire bien réelle dépasse toute fiction imaginable, elle rassemble tous les ingrédients d'un roman réussit : un but fantasmé, des participants qui sont des personnages de roman, et surtout un art de la narration admirable.

La Mort en Arabie - Thorkild Hansen

Clic pour agrandir

1761 Le roi du Danemark, Fredérik V, a décidé de financer une expédition pour l' Arabie, pour découvrir les traces de la main de Dieu dans le désert du Sinaï, trouver les sources des récits bibliques, rapporter des manuscrits, comprendre l'appellation Arabie heureuse qu'Alexandre nous a laissé, et plus prosaïquement découvrir la provenance de l'encens.

La Mort en Arabie - Thorkild Hansen

Dans le Sinaï sur les traces de Moïse

Le choix des participants va s'avérer à la fois catastrophique et très heureux, il y a là Peter Forsskål le savant botaniste, Carsten Niebuhr le mathématicien, astronome et arpenteur, Georg Baurenfeind le dessinateur, Johann Kramer et Christian von Haven sensé être linguiste mais un être vain et incompétent. De ces cinq hommes un seul rentrera vivant !

La Mort en Arabie - Thorkild Hansen

Safar au Yemen

La route passe par Mais dès les premiers jours de l'expédition on sait que des obstacles vont surgir, ni géographiques, ni politiques mais bien la mésentente dans le groupe en proie à l'ambition démesurée de certains, à l'attrait pour l'argent, à la vanité, au nationalisme parfois exacerbé, au petites trahisons. Constantinople, le Caire et ses
pyramides, le Sinaï puis la mer rouge et l'Arabie.
Ils rêvent de gloire, de laisser une trace dans l'histoire.

La Mort en Arabie - Thorkild Hansen

Le voyage nous est raconté en grande partie grâce au Mais la fatalité, la déraison des hommes vont avoir raison de l'expédition. Ils parviennent jusqu'à journal du survivant, nous suivant leurs découvertes, la volonté des plus sages de se fondre dans la population en adoptant son mode de vie, ils Saana, la malaria s'attaque à plusieurs membres, le climat politique devient malsain. arpentent, ils herborisent, ils cartographient à tour de bras. Pendant des années la carte du Yemen sera celle de cette expédition.

La Mort en Arabie - Thorkild Hansen

Lamekk port de la mer rouge

Thorkild Hansen a fait à la fois un travail d'historien mais a mis toute sa science du récit pour nous étonner, nous surprendre, il distille les informations et nous le suivons ventre à terre.
L'absurdité du destin est un thème cher à Hansen, il y a du Camus chez cet homme.

Je sais qu'habituellement je ne livre pas autant de détails d'un livre, mais ici peu importe, ce qui fait l'intérêt du livre ce sont les hommes, les contrées, la réflexion parfois philosophique et poétique qui sous-tend le récit, le résultat on le connait dès le début du livre.

Un livre qui pourrait prendre place dans votre bibliothèque ou vous offrir un voyage sans quitter votre chaise longue

La Mort en Arabie - Thorkild Hansen

La Mort en Arabie - Thorkild Hansen


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ivredelivres 1145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines