Magazine Culture

Le faux prophète de J. Rollins et R. Cantrell

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

:star L’ordre des Sanguinistes 3 : Le faux prophète, J. Rollins & R. Cantrell

Le faux prophète Cantrell RollinsNombre de pages : 512
Éditeur : Fleuve Editions
Date de sortie :9 juin 2016
Collection : /
Langue : Français
ISBN-10:  2265089761
ISBN-13:  978-2265089761
Prix Éditeur :  21,50€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Des meurtres macabres déferlent sur le globe, l’Apocalypse est proche. Pour empêcher l’extinction de la race humaine, le Dr Erin Granger, célèbre archéologue, doit déchiffrer une prophétie écrite par le Christ et retrouver un trésor perdu depuis des millénaires. Secondée par le sergent Stone et le père Korza, la jeune femme se lance dans un voyage dans le temps. Mais dans l’ombre, les forces des ténèbres sont déjà à l’œuvre au sein même du Vatican… À leur tête, un démon aux pouvoirs extraordinaires dont celui – redoutable – d’avancer sous différents visages. Alors que le trio découvre enfin des pistes prometteuses, l’archéologue réalise que le seul espoir pour sauver l’humanité est d’affronter Lucifer en personne…

Mon Avis :

Après avoir enchainé les deux premiers tomes en novembre, je peux vous dire que l’attente pour ce troisième et dernier tome a été bien longue ! Car oui, cette saga que j’avais commencé un peu à contrecœur est devenue une de mes sagas chouchoute et il fallait absolument que je sache enfin le dénouement de tout ça !

A la fin du tome 2, on avait laissé les personnages trahis par un des leurs, mais relativement vivants, l’un deux ayant même reçu du sang d’ange tandis qu’un autre était redevenu simple humain ; mais les dernières pages faisaient état d’un démon sortant des entrailles de la terre et prêt à prendre le contrôle du monde !

On peut clairement dire que l’action reprend dès le début de ce dernier roman. Nos héros sont chacun à un coin de l’Italie (ou du globe) et on les suit donc alternativement, comme dans les autres livres. Erin étudie pour découvrir le vrai sens de la prophétie, Rhun ramasse les perles du sang de Lucifer en Egypte, Jordan est parti voir les décombres de la grotte de la Sibylle. Quant à Elizabeth et Tommy, redevenus simples mortels ils communiquent et semblent tisser un lien particulier qui ne fera que se renforcer au fil du roman, permettant ainsi à la comtesse de trouver sa rédemption.

Comme dans les précédents tomes, on voyage d’un bout à l’autre du globe : Italie, Egypte, Amérique, Prague, les Alpes,… et c’est un vrai bonheur ! On découvre des villes, et on se plait à croire aux mystères que les auteurs ont créé autour de ces villes et des personnages historiques qui ont pu y vivre, comme John Dee, ou encore les fondateurs des Templiers ! C’est selon moi un des gros point fort de la saga : rendre réaliste tout ce qui est inventé. On y croit, on frissonne, on a peur, on est soulagés. Un cocktail d’émotions ! Et au passage, on découvre un peu la Bible et on a ensuite envie d’en apprendre plus par nous-même !

Mais la question la plus importante je pense : est-ce un bon final ? Pour moi, c’est le final parfait. La tension monte tout au long du roman pour finir en apothéose. Je n’aurais pas vu une autre fin, les personnages, épuisés sont apaisés et ils le méritent bien. Cette histoire leur a permis d’évoluer, de remettre leur certitude en question, de s’éprouver les uns les autres, et de se découvrir une vraie famille. Je suis un peu triste de les quitter. J’espère vraiment que James Rollins et Rebecca Cantrell feront d’autres séries ensemble car c’est du pur génie !

Inoubliable

Acheter sur Amazon

Les tomes précédents (Effet)

le sang de l'allianceLa Dernière Tentation de James Rollin et Rebecca Cantrell

:star L’ordre des Sanguinistes 3 : Le faux prophète, J. Rollins & R. Cantrell

Le faux prophète Cantrell RollinsNombre de pages : 512
Éditeur : Fleuve Editions
Date de sortie :9 juin 2016
Collection : /
Langue : Français
ISBN-10:  2265089761
ISBN-13:  978-2265089761
Prix Éditeur :  21,50€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Des meurtres macabres déferlent sur le globe, l’Apocalypse est proche. Pour empêcher l’extinction de la race humaine, le Dr Erin Granger, célèbre archéologue, doit déchiffrer une prophétie écrite par le Christ et retrouver un trésor perdu depuis des millénaires. Secondée par le sergent Stone et le père Korza, la jeune femme se lance dans un voyage dans le temps. Mais dans l’ombre, les forces des ténèbres sont déjà à l’œuvre au sein même du Vatican… À leur tête, un démon aux pouvoirs extraordinaires dont celui – redoutable – d’avancer sous différents visages. Alors que le trio découvre enfin des pistes prometteuses, l’archéologue réalise que le seul espoir pour sauver l’humanité est d’affronter Lucifer en personne…

Mon Avis :

Après avoir enchainé les deux premiers tomes en novembre, je peux vous dire que l’attente pour ce troisième et dernier tome a été bien longue ! Car oui, cette saga que j’avais commencé un peu à contrecœur est devenue une de mes sagas chouchoute et il fallait absolument que je sache enfin le dénouement de tout ça !

A la fin du tome 2, on avait laissé les personnages trahis par un des leurs, mais relativement vivants, l’un deux ayant même reçu du sang d’ange tandis qu’un autre était redevenu simple humain ; mais les dernières pages faisaient état d’un démon sortant des entrailles de la terre et prêt à prendre le contrôle du monde !

On peut clairement dire que l’action reprend dès le début de ce dernier roman. Nos héros sont chacun à un coin de l’Italie (ou du globe) et on les suit donc alternativement, comme dans les autres livres. Erin étudie pour découvrir le vrai sens de la prophétie, Rhun ramasse les perles du sang de Lucifer en Egypte, Jordan est parti voir les décombres de la grotte de la Sibylle. Quant à Elizabeth et Tommy, redevenus simples mortels ils communiquent et semblent tisser un lien particulier qui ne fera que se renforcer au fil du roman, permettant ainsi à la comtesse de trouver sa rédemption.

Comme dans les précédents tomes, on voyage d’un bout à l’autre du globe : Italie, Egypte, Amérique, Prague, les Alpes,… et c’est un vrai bonheur ! On découvre des villes, et on se plait à croire aux mystères que les auteurs ont créé autour de ces villes et des personnages historiques qui ont pu y vivre, comme John Dee, ou encore les fondateurs des Templiers ! C’est selon moi un des gros point fort de la saga : rendre réaliste tout ce qui est inventé. On y croit, on frissonne, on a peur, on est soulagés. Un cocktail d’émotions ! Et au passage, on découvre un peu la Bible et on a ensuite envie d’en apprendre plus par nous-même !

Mais la question la plus importante je pense : est-ce un bon final ? Pour moi, c’est le final parfait. La tension monte tout au long du roman pour finir en apothéose. Je n’aurais pas vu une autre fin, les personnages, épuisés sont apaisés et ils le méritent bien. Cette histoire leur a permis d’évoluer, de remettre leur certitude en question, de s’éprouver les uns les autres, et de se découvrir une vraie famille. Je suis un peu triste de les quitter. J’espère vraiment que James Rollins et Rebecca Cantrell feront d’autres séries ensemble car c’est du pur génie !

Inoubliable


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines