Magazine Cinéma

A perfect day : une comédie salvatrice et jubilatoire sur l'absurdité de la guerre!!

Par Filou49 @blog_bazart
26 juillet 2016

a perfect day


Sortie en DVD la semaine passée, le 19 juillet  chez Tf1 vidéo, d'un film que j'avais très envie de voir lors de sa sortie en salles en mars dernier mais que j'avais hélas  raté, ce "A perfect day"- sous titré "une journée comme les autres"- est un long métrage effectivement très réussi qui retrace avec beaucoup d'humour et d'intelligence une journée d'action humanitaire à la fin de la guerre des Balkans.

 Le réalisateur Fernando León de Aranoa, réalisateur des déjà excellents Lundi aux soleil il ya une dizaine d'année, sait de quoi il parle : il a lui-même couvert, en tant que journaliste, la guerre en Bosnie et suivi des équipes de Médecins sans Frontières en Ouganda.

Afficher l'image d'origine

Résultat : le réalisateur espnagol sait manier l'humour noir avec énormément de maitrise et de profondeur pour nous narrer sur une seule journée l'équipée rocambolesque d'une petite équipe de travailleurs humantaires confronté à l'absurdité de la guerre et l'inanité et la vacuité de certaines consignes et dispositifs intergouvernementaux pas toujours appliqués à la réalité de la situation.

 Très juste mélange entre legerté et dramatique, ce A perfect day montre à quel pont l'humour est la politesse du déespoir  et surtout l'aspect humoristique du film- qui fait un peu penser au Mash d'Altman ou encore à  No man's land de Denis Tanovic, ou même à certains films des frères Coen-  est parfaitement dosé, jamais trop pour verser dans la farce et toujours assez pour ne pas que ce sombre état des lieux ( avec ses pendaisons, ses vaches piégées, ses trahisons) ne rendent pas le tableau trop glauque et déprimant ( la bande son, très rock permet aussi d'apporter une contrepartie bienvenue).

Un rire salvateur comme un contrepoint un peu acidulé au tragique de la réalité sur les limites d'un l'engagement humanitaire néanmoins indispensable.

jour parfait

  D'un style très original, le fait divers- un cadavre dans un puits qui empêche l'eau d'écouler pour un village des balkans-  qui nous est raconté pendant l'heure cinquante du film se suit avec d'autant plus d'intérêt  et de jubilation que les moments graves et de de tension alternent avec des scènes d'une grande drôlerie, pour une oeuvre vraiment  épatante qui traite de l'absurdité et de la monstruosité de la guerre avec tellement  de justesse d'efficacité. 

Un casting particulièrement judicieux avec les américains  Benicio Del Toro toujours aussi  charismatique en responsable un peu blasé et le revenant Tim Robbins hallucinant et hilarant en rednieck bien allumé, cotoient des acteurs internationales dont notre Mélanie Thierry qu'on a rarement vue aussi convaincante en oie blanche qui va vite perdre ses illusions.

 Assurément une des meilleures comédies de ce début d'année pour une oeuvre à voir sans l'ombre d'une hésitation.


 Dans les bonus, un court making of ainsi qu’une interview du réalisateur lors du Festival de Cannes 2015.

A perfect day, un jour comme un autre de Fernando León de Aranoa
Avec Benicio Del Toro, Tim Robbins, Mélanie Thierry
Sortie dvd le 19 juillet 2016 TF1 vidéo


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines