Magazine Culture

Jim Harrison – Nanti d’un seul oeil… (2009)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Jim HarrisonNanti d’un seul oeil j’ai appris
à fêter la vision, cet oeil un peintre,
cet oeil une monstrueuse caméra charnue
incapable de s’arrêter de tourner dans l’obscurité
où il voit son imagination privée.
L’oeil minuscule voit le cosmos supérieur.

*

With only one eye I’ve learned
to celebrate vision, the eye a painter,
the eye a monstrous fleshy camera
which can’t stop itself in the dark
where it sees its private imagination.
The tiny eye that sees the cosmos overhead.

***

Jim Harrison (1937-2016)A la recherche des petits dieux (In Search of Small Gods, 2009)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines