Magazine Culture

Brillante, Stéphanie Dupays

Par Laurielit @bloglaurielit

brillanteClaire a fait une école de commerce et a intégré un grand groupe agroalimentaire, Nutribel. Son compagnon, Antonin, qu'elle a rencontré pendant ses études, est cadre dans la finance. Le tableau parfait, vrai et qui court les entreprises telles que je les fréquente depuis ma sortie d'école de commerce. Claire, c'est un peu moi, un peu toutes les jeunes femmes sortant d'école de commerce, promises à un bel avenir en entreprise, à une "carrière". Faut dire, une fois qu'on a travaillé comme des acharnées en prépa et qu'on a déboursé une certaine somme pour l'école, il paraît derrière que notre profil vaut de l'or et que la carrière sera trépidante. C'est vrai! La carrière de Claire est trépidante! Ultra connectée, ultra sollicitée, félicitée, invitée à une grande messe de l'entreprise pour honorer ses cadres, oui Claire se sent quelqu'un. Et puis le couple a une image à donner, celle du bonheur, de la réussite, que tous leurs amis issus du même moule donnent aussi. Evidemment, une vie réussie c'est une carrière, oui surtout être quelqu'un et être un "beau" couple ...Tout est dit, tout est là dans cette croyance de vie. Pourtant quand Claire vacille car l'entreprise en a décidé ainsi, comment faire face? Le dire? se murer dans le silence? ne pas dévoiler ses failles? ou au contraire le crier?

Ce livre est un tableau. Le tableau de ces étudiants auxquels on a dessiné ce que signifie une vie réussie avant même qu'ils aient pu eux-même en définir les contours. Il y a un moule à suivre. Un moule en entreprise. Un moule dans sa vie perso. Ce moule qui ne permet pas la défaillance, la mise à l'écart. Etant sortie d'école de commerce pour intégrer un grand groupe agroalimentaire dans des fonctions marketing, je me suis reconnue dans de nombreuses situations du livre. L'auteure n'a en rien exagéré les situations, les mots, le wording, la manipulation du manager...c'est la réalité de nombreuses entreprises. Ce livre met en scène la mise à l'écart contrôlée d'une collaboratrice et les répercussions sur sa vie. Il est tellement juste et fait réfléchir sur le jeu des apparences. J'ai été un peu déçue par la fin mais je dois admettre qu'elle s'ancre elle-aussi dans la réalité. Un livre qui m'a définitivement parlé.

Un premier roman très réussi que l'on devrait mettre entre toutes les mains de ces étudiants et étudiantes qui sortent d'école de commerce ou d'ingé ou toute autre grandes études pour les faire réfléchir sur la vie et leur manière d'"être quelqu'un" dans cette vie avant que le monde de l'entreprise (et même de l'école) ne les formatent. Terriblement réaliste. Bravo!

Un livre découvert dans le cadre de la merveilleuse aventure des 68 premières fois!

68premièresfois


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurielit 3519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines