Magazine Cinéma

13 hours (2016)

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
13 HOURS (2016)

Synopsis : Benghazi (Libye), 11 septembre 2012. Face à des assaillants sur-armés et bien supérieurs en nombre, six hommes ont eu le courage de tenter l'impossible. Leur combat a duré 13 heures. Ceci est une histoire vraie.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Michael Bay
Scénariste : Chuck Hogan
Acteurs : James Badge Dale, John Krasinski, Max Martini, Pablo Schreiber, Toby Stephens
Musique : Lorne Balfe
Genre : Action, Drame, Historique, Guerre
Durée : 2h 24min
Date de sortie : 15 janvier 2016 (États-Unis), 24 mars 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : 3 Arts Entertainment
Titre Original : 13 Hours : The Secret Soldiers of Benghazi
Distribué par : Paramount Pictures France

The Secret Soldiers of Benghazi " ou " 13 Hours " pour la version française, est un film d'action dramatique datant de 2016, réalisé par Michael Bay, à qui l'on doit, entre autres, " Les acteurs principaux sont James Badge Dale, qu'on a pu voir dans " Notre commentaire : Transformers " (2007) et ses suites. The Walk " (2015), John Krasinski, présent dans " Jarhead " (2005), Max Martini, qu'on avait découvert dans la série télévisée " The Unit ", Pablo Schreiber, qu'on peut reconnaître dans différentes séries télévisées comme " Person Of Interest" , " Weeds" , entre autres, et également Toby Stephens, qu'on adore pour son rôle du Capitaine Flint dans la série télévisée " Black Sails" .

Le 10 février 2014, on découvrait que la société Paramount Pictures était en pourparlers avec la société 3 Arts Entertainment afin d'acquérir les droits cinématographiques du livre " 13 Hours " écrit par Mitchell Zuckoff, avec Erwin Stoff pour gérer la production. Chuck Hogan a été enrôlé pour adapter le livre, basé sur les véritables événements de l'attaque Benghazi par des assaillants locaux envers le corps diplomatique américain à Benghazi, en Libye, le soir du 11 septembre 2012. Le film se concentrera sur les six membres d'une équipe de sécurité qui se sont battus pour défendre les américains stationnés à cet endroit. Le 29 octobre 2014, il a été notifié que Michael Bay allait produire et diriger ce thriller d'action.

Le 14 janvier 2015, John Krasinski a pris place dans le casting du film, pour jouer l'un des rôles principaux, soit un ancien Navy SEAL US. Le 3 février, Pablo Schreiber a également signé pour jouer dans " 13 Hours " afin d'interpréter Kris " Tanto " Paronto, un membre de l'équipe de sécurité composée de six hommes. Le 6 février, ce fut au tour de James Badge Dale de rejoindre le casting comme le chef de l'équipe de sécurité. Max Martini a rejoint l'équipe le 17 février 2015. David Denman a signé pour jouer dans le film le 3 mars 2015, pour interpréter Boon, un tireur d'élite.

Doté d'un budget de 45 millions de dollars, le tournage a débuté le 27 avril 2015 à Malte ainsi qu'au Maroc. Un grand plateau de tournage a été construit dès le mois de mars 2015 à Ta' Qali, sur l'île de Malte.

" 13 Hours " a remporté près de 53 millions de dollars en Amérique du Nord et environ 16,5 millions de dollars dans les autres pays, pour un total mondial de près de 70 millions de dollars de recettes, ce qui en fait, à ce jour, le plus bas résultat au box-office pour un film du réalisateur Michael Bay.

" 13 Hours" , lors de sa sortie, a été entouré de bien des polémiques et de critiques, lui reprochant de prendre un certain parti, de prendre des libertés avec la " vérité ", de faire passer les Libyens pour des personnes sanguinaires, voire des pleutres. Cela dit, c'est le divertissement qu'il est intéressant de juger. Peu de films " historiques " peuvent se vanter d'avoir été des copies conformes à la vérité des actes. Mais je serais tenté de dire, peu importe tout ce battage médiatique. Le point important, selon moi, c'est de juger le plaisir rencontré ou pas lors de la diffusion d'un film.

L'histoire est forte et captivante, en donnant une représentation actuelle de ce que peut être un acte, ou une action héroïque dans le brouillard d'une guerre. On retrouve la notion de thriller dans le fait de savoir si les protagonistes vont tenir, et finalement arriver à s'en sortir face à un ennemi dont le nombre d'hommes semble illimité. Le script tombe quelque peu dans une certaine lenteur pour ce qui est de l'engagement dans l'action de la part de cette unité d'élite. J'y vais, je n'y vais pas, ça traîne un petit peu en longueur. Mais bon, finalement, quand ils y vont, ça envoie de la braise.

Le point fort de " 13 Hours " c'est bien évidemment les scènes de combat qui sont particulièrement bien orchestrées et soigneusement chorégraphiées. C'est clair que cela donne une image graveleuse de ce qu'est la guerre, absolument pas glamour, et c'est tant mieux, car cela colle bien mieux à la réalité. Les déploiements tactiques sont très précis, ce qui est normal, puisqu'aujourd'hui les producteurs n'hésitent plus à faire appel à des experts militaires pour apporter un maximum de réalisme aux scènes de combat, aux scènes de guerre.

On aura également pu apprécier le travail de la distribution qui aura oeuvré afin d'apporter l'aspect détermination tout en restant dans une forme d'humanité. Néanmoins, nous n'avons pas trouvé qu'un acteur sortait du lot, chacun étant bien campé dans son personnage et complémentaire au sein de cette équipe.

" " va faire l'objet d'une édition en Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la DVD ainsi qu'en Blu-ray, à paraître le 16 août 2016 chez Universal Pictures Vidéo (France). fiche du film sur le site .

En conclusion, " 13 Hours " est un film de guerre particulièrement poignant de réalisme. L'action est particulièrement bien soignée, bien que le scénario souffre d'une certaine lenteur dans la première partie du film. Michael Bay a choisi un sujet difficile pour nous proposer un film, qui pour une fois, n'est pas destiné aux adolescents. Le travail des acteurs est bien orchestré. Le film retranscrit assez bien l'atmosphère particulière qui devait régner durant cette période. Un lieu de villégiature à éviter ...

Notre note :
13 HOURS (2016)
Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines