Magazine Culture

Les dérapages d'Alizé : masculin, féminin, le sexe des mots. Un dé, une déesse

Publié le 04 août 2016 par Memphis
Dé-déesse
Préserver sa pudeur en se couvrant d'un dé de carton ne semble pas venir à l'idée d'une déesse, particulièrement Vénus qui représente l'amour. Elle a été un sujet d'inspiration pour nombre d’artistes. Mais était-elle douée pour la couture, se servait-elle d’un dé. Son absence totale de vêtements me fait penser que non ! Je la verrais plutôt partageant un dé de Whisky ou de Porto avec Neptune…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Memphis 1532 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine