Magazine Cuisine

Caffè Artcurial

Par Gourmets&co

Salle...

Splendeur de la cuisine Piémontaise, rustique et familiale

Il est sans doute le rond-point le plus célèbre du monde. L’endroit de rupture des Champs-Elysées qui passent d’un barnum commercial à une grande allée ombragée qui descend doucement vers la Concorde. Le seul et unique hôtel particulier du XIXème siècle abrite aujourd’hui une des plus prestigieuses maisons de vente aux enchères de la capitale. Un des avantages d’aller déjeuner ou dîner à l’Arcurial est de pouvoir visiter les lieux, flâner dans les salles d’exposition et découvrir sa librairie d’Art du XXème siècle. On ne mangera pas idiot…

Situé à droite dans la grande entrée, face au grand escalier, la salle du restaurant a été superbement relookée en début d’année. Le nouveau décor vaut le déplacement : sous la verrière du jardin d’hiver, une salle toute en longueur, tons en variation de gris, tables en marbre blanc, banquette tout du long, grandes fenêtres, belle vaisselle, du confort, du chic et, seul bémol, une salle qui résonne donc un peu bruyante le midi. Mais foin de ce détail qui est synonyme de succès. Accueil aimable et service présent.

La carte 100% italienne, majoritairement orientée vers la région du Piémont, est riche, superbe, travaillée, souvent originale à partir des grands classiques de l’Italie. Un Prosecco Aneri en apéritif, frais et pétillant, qui permet de patienter pour un premier plat assez long à arriver en grignotant un peu mou.

Fleur de courgette frite en tempura, farcie à la ricotta di bufala © P.Faus

Fleurs de courgette et Ricotta di Bufala. Elles sont frites en tempura et farcies de Ricotta, accompagnées d’une crème au pistil de safran et de mascarpone parfumé au citron vert. Du monde dans l’assiette donc, pour un plat riche en goûts, plaisant, avec une légère emprise du safran sur l’ensemble du plat qui le déséquilibre un peu.

Poulpe rôti,  © P.Faus

Il Tentacolo est du poulpe rôti au four, dont les morceaux sont délicatement posés sur un écrasé de pommes de terre au citron, et des olives noires taggiashe. Un plat fort réussi, bien construit et présenté, avec le poulpe bien saisi, et un fond de goût de citron agréable.

Ravioli plin aux trois rôtis © P.Faus (1)

Excellent exemple de fidélité aux recettes traditionnelles, les fameux Ravioli Plin (pliés avec les doigts) « della Mamma Lidia », aux trois rôtis, absolument délicieux, une sauce au beurre pour les rendre fondants, parfumée délicatement à la sauge et au vieux parmesan. Une merveille !

Filet de veau, sauce à l'Arneis © P.Faus

Le veau est incontournable dans la cuisine italienne. Le Vitello all’Arneis, un vin blanc piémontais que l’on retrouve dans la sauce, est accompagné d’un millefeuille de pommes de terre et d’un fameux gratin d’asperges au Castelmagno, un fromage piémontais de montagne. Un beau plat, copieux et savoureux.

Glace à l'italienne maison © P.Faus

Il y a un Plateau de fromages régionaux et des glaces italiennes maison exceptionnelles, vanille, chocolat, café, citron avec quelques parfums du jour.
La carte des vins, très complète (quelques 180 références), est exclusivement axée sur l’Italie avec des entrées de gamme autour de 30 € et une sélection particulière de grands vins italiens mais à des prix conséquents. Egalement une petite sélection de vins au verre.

Une excellent vitrine de la cuisine Piémontaise, certes sophistiquée mais sachant garder le côté rustique et familial de cette cuisine de montagne. Des plats bien réalisés dans l’ensemble, une exigence pour les produits, une volonté de qualité, le tout dans une véritable ambiance italienne, des petites assiettes de fromages ou de charcuteries à grignoter, jusqu’aux vini dolci, ces fameux vins à desserts doux et suaves, tout ici respire le meilleur de l’Italie.

Tables…
7, Rond-Point des Champs Elysées
75008 Paris
Tél : 01 53 76 39 34
www.cafeartcurial.fr
M° : Franklin D. Roosevelt
Ouvert tous les jours
En continu de 9h (petit déjeuner à l’italienne) à 23h

Menu déjeuner : 29 € (3 plats)
à choisir entre 4 entrées, 4 plats et 2 desserts
L’été entre 3 entrées, 3 plats et 1 dessert

Assiettes de charcuteries : de 17 € à 21 €

Cichetti (petites bouchées à la Piémontaise)
14 € (3) & 21 € (5)

Carte : 50 € environ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gourmets&co 44586 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines