Magazine Entreprise

Bordj Bou-Arréridj : Mise en exploitation du port sec de Tixter

Publié le 06 août 2016 par Ouadayazid1
Bordj Bou-Arréridj : Mise en exploitation du port sec de TixterLe port sec de la commune de Tixter (25 km à l'ouest de Bordj Bou-Arréridj) a été mis en exploitation jeudi dernier, en présence des autorités locales civiles et militaires.

Lors de la cérémonie de mise en exploitation de cette nouvelle structure, le directeur régional des Douanes, Mohamed Dahmane, a précisé à l'APS que le port sec, le premier du genre dans la région des Hauts plateaux, constitue également une zone logistique extra-portuaire. Dans une première phase, a-t-il ajouté, cette zone logistique extra-portuaire réceptionnera des convois de marchandises provenant du port de Béjaïa uniquement à travers la voie ferroviaire, soulignant que cette structure concrétisée est inscrite dans le cadre du plan stratégique 2016-2019 visant le rapprochement de l'administration des opérateurs économiques et la facilitation des procédures douanières. La zone logistique extra-portuaire qui s'étend sur plus de 20 hectares est considérée comme un prolongement au port de Béjaïa. Elle vient de recevoir un premier convoi composé de quinze containers de marchandises. Soulignant l'apport de cette zone logistique extra-portuaire dans le désengorgement des ports commerciaux de la région, dans la réduction des délais d'attente des navires en rade et également dans la diminution des coûts des opérations commerciales des importateurs et des exportateurs, le directeur régional des Douanes a précisé que cette zone est dotée de toutes les commodités devant lui permettre d'assurer pleinement son rôle. De son côté, le directeur général adjoint de l'entreprise portuaire de Bejaïa, Abdelaziz Tazarout, a indiqué que trente jeunes de la localité de Tixter ont suivi une session de formation de trois mois au port de Béjaïa avec l'objectif de créer un premier noyau devant assurer le bon fonctionnement de cette zone logistique extra-portuaire laquelle devra proposer prochainement 250 postes d'emplois directs, a-t-on rappelé.
Inauguration d'une ligne régulière de transport de conteneurs
Une ligne régulière de transport de conteneurs par rail a été inaugurée, jeudi, entre le port de Béjaïa et sa zone logistique extra-portuaire de Tixter, à Bordj Bou-Arréridj, à l'occasion du convoyage d'un premier train, chargé de 15 boîtes de 40 pieds. Le train, doté de 15 wagons a chargé du fret, qui a atteint les limites de 21 jours d'entreposage au port et devra revenir quotidiennement transborder les conteneurs en souffrance sur les quais et les terminaux qui leur sont dédiés, en attendant la mise en branle de l'opération visant les chargements, déchargés directement du bateau et acheminés sur Tixter, a-t-on expliqué sur place. D'ici la fin de l'année, il est prévu le chargement vers la zone logistique de quelque 14.758 conteneurs, équivalent 40 pieds, puis l'augmentation progressive de la cadence pour atteindre en 2020, 62.764 boîtes de même volume, a-t-on ajouté. Par delà le plan de charge et son impact financier sur les activités de la SNTF (Société nationale des transports ferroviaires), et les avantages attendus par l'entreprise de Bejaia, notamment en termes de gestion des espaces, de temps de transit du fret, et de qualité de prestation pour les clients, ce mode de transport, est apprécié par ses effets sur le transport routier (décongestion) et sur l'environnement. "Chaque train mis en circulation est synonyme de 40 camions semi-remorques retirés de la circulation", a souligné le wali de Bejaia, qui en mesure l'impact, en termes de réduction d'accidents de la route et de ses effets dépolluants sur la nature. Le directeur général de la SNTF n'a pas manqué, à l'occasion, de souligner la disponibilité de son entreprise à encourager le transport par rail sous toute ses formes, notamment pour le fret, pour lequel, dira-t-il, d'autres projets identiques verront incessamment le jour, notamment à Skikda et Annaba. Pour les autorités du port de Bejaia, qui y trouvent une opportunité salvatrice pour faire face à la congestion du port, l'objectif premier consiste à donner vie aux diverses activités à l'intérieur de la zone logistique en assurant des livraisons rapides et des enlèvements réguliers, des services liés aux conteneurs (entretien, lavage, etc.) et en garantissant toutes les opérations d'organisation (groupage/dégroupage) et de dédouanement sur la plate-forme.

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/97417


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines