Magazine Culture

Phone Play

Publié le 07 août 2016 par Lael69
Phone PlayMorgane Bicail
Michel Lafon
Janvier 2016
348 pages
15,95 euros
Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Jeu, Réseaux sociaux, Adolescence
Quatrième de couverture : Un soir, Alyssa, seize ans, reçoit un texto d'un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange : « Devine qui je suis et je serai à toi. » L'occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu'elle juge d'un ennui mortel… quitte à prendre des risques. Jusqu'où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien ? 
Je ne vais pas vous mentir : je ne regrette pas de l'avoir lu car dès sa sortie il me faisait de l'oeil. Mais franchement on a connu mieux. L'intrigue est cousue de fil blanc. Alyssa, 16 ans, reçoit un soir, un mystérieux texto qui lui propose un jeu atypique : deviner son indentité. La jeune fille est dans une spirale de l'ennui, tout l'agaçe et tout la rend morne. Alors elle se laisse prendre au jeu, histoire de mettre un peu de piquant dans sa vie monotone. Les premiers échanges sont méfiants mais pétillants d'humour. Le point fort du livre réside dans le fait que malgré sa prévisibilité, l'intrigue reste un brin efficace, servie par une écriture sans prétention. C'est le genre de roman à lire sans prise de tête, pour se divertir. C'est pas franchement nouveau cette histoire de jeu, entre quête identitaire et romance adolescente. On sent la fin à plein nez, on devine aisément quel est le lien entre les personnages et l'identité du maître du jeu. Mais la relation entre Alyssa et Lui est drôle, amusante à suivre et l'auteure a réussi à expliquer, à décrire comment une relation d'abord virtuelle peut devenir une obsession et quelque chose de parfaitement ancré dans le quotidien. Du coup les émotions sont réelles, intenses, vives et on comprend Alyssa, ses sentiments et l'affection qu'elle va nouer avec Lui.
Là où le bat blaisse c'est l'écriture, certes efficace, mais peu exceptionnelle, souffrant parfois même de clichés et de quelques facilités dans le dénouement, de répliques "bateau" et de dialogues "gamins". La réaction d'un certain personnage m'a également paru peu crédible et complètement démesurée. L'héroïne est une tête à claque! Elle s'ennuie, certes, ben bouge toi!! Il y a tellement de choses à faire que rester là à fumer des clopes! Décrite comme intelligente, rebelle, libre, je l'ai trouvé plutôt peu mature. En conclusion, une lecture motivée surtout par l'envie de savoir qui était Lui et pourquoi il a instauré ce jeu. Une histoire qui sera vite oubliée et qu'au final, il vaut mieux acheter en poche qu'à prix fort!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine