Magazine Culture

The Walking Dead, sixième coup de dent, et celui-ci je l’ai trouvé à mon goût !

Publié le 07 août 2016 par Desmondagreen @DesmondGreen6

Après avoir rattrapé mon retard avec un article rétrospectif des 5 premières saisons de la série-TV " The Walking Dead ", me revoilà avec ma critique du sixième chapitre ! Et quel chapitre !

Un peu d' images !

Dans cette sixième saison Rick et son groupe tentent de s'adapter à la vie d'Alexandria alors que les habitants de cette communauté essaient de s'adapter à eux. La cohabitation est houleuse, tout en étant infestée de zombies, et il faut ajouter à cela de nouvelles alliances qui se forment, et l'ombre d'un ennemi redoutable qui commence à planer sur la communauté d'Alexandria.
Que dire de plus sur cette saison sans spoiler lol Je ne vois pas comment faire un meilleur résumé :p

Sacré série, au succès mondial, je ne vous apprends rien😉 Pour cette sixième année les chiffres sont encore là avec un peu plus de 13 millions de téléspectateurs en moyenne pour cette saison. Bien que ce soit une légère baisse, cela reste énorme ! Elle se situe en troisième position après la saison 5 et la saison 4, ce qui reste époustouflant !
Et, pour moi (je préfère préciser :p), c'est l'une des meilleures saisons, voir LA meilleure depuis la saison 1 !
Oui, j'ose dire cela car si vous vous rapportez à mon précédent article, j'avais trouvé la saison 5 sympa, mais au final elle ne m'avait pas fait rêver et ne m'avait pas vraiment donné envie d'aller voir plus loin. J'ai débuté la saison 6 uniquement car j'ai su par la suite que Negan allait pointer le bout de sa batte, et qui plus est, être interprété par Jeffrey Dean Morgan !
Pour tout vous dire, je ne regrette vraiment pas de m'être laissé tenter ! Mais parlons de tout cela plus en détail 😉

Bien entendu, je ne vous ferais pas l'affront de repréciser la genèse de la série, son origine et tout le reste, je suis convaincu que, pour la plus part, vous êtes au courant, et pour les petits nouveaux qui n'ont pas lu leur fiche, vous pouvez jeter un œil à l'article rétrospective des cinq premières saisons pour avoir plus de détails sur tout cela😉

Rentrons dans le vif du sujet !😉
Les scénaristes et le show-runner ont réussi cette saison à regrouper - à mes yeux - toutes les qualités des précédentes, de l'action, de la psychologie, des scènes stressantes, un poil d'humour, du sang et des zombies, le tout dans un dosage parfaitement millimétré 😀

Avant toute chose, tout ceci est porté par des acteurs de qualité. Il faut le dire, les anciens sont bons et les nouveaux n'ont rien à leur envier (dans l'ensemble😉 ).
L'équipe de Rick est toujours aussi diverse et intéressante : Carol essaie de changer ce qu'elle est devenue (en gros une tueuse au sang-froid) ; Michonne est plus ouverte et tente d'apprécier la vie en communauté ; Sasha se remet de la perte de Tyreese et Bob dans la saison précédente ; Abraham digère encore le mensonge d'Eugene ; Daryl est... égal à lui-même lol sauvage et de temps en temps un peu plus ouvert ; Glenn et Maggie sont le couple " normal " de la bande et tentent de le rester ; Carl grandit dans ce monde post-apocalyptique et montre un net changement de caractère en s'affirmant ; le retour (qui m'a fait plaisir) de Morgan et pour finir Rick qui tente par tous les moyens d'assurer la survie de son groupe en prenant peu à peu le pouvoir sur Alexandria.
Toutefois, je vous l'accorde, il est vrai que, rien n'est parfait :p
Dans tout cela il y a toujours un peu des laissés pour comptes comme Rosita, Tara ou encore Gabriel qui pour moi ne servent pas franchement à grand-chose, et pourraient aisément se faire grignotés sans que je ne m'en rende vraiment compte lol

Du côté des petits nouveaux, ils ont leur part à jouer ! Jessie fait chavirer le ptit cœur de notre Rickounet lol ; Deanna qui est " l'ancienne " dirigeante d'Alexandria, laisse le pouvoir à Rick suite à la mort de son mari dans la saison précédente et tente de se remettre de cette perte ; Denise la docteur au grand cœur d'Alexandria se fait sa place dans le groupe ; Enid la sauvageonne intrigue et Heath, bien qu'un peu secondaire, intervient un peu et devrait (je l'espère) prendre de l'ampleur par la suite. Il y a quelques laissés pour compte de leur côté aussi avec Aaron le " recruteur " d'Alexandria qui est un peu plus en retrait dans cette saison bien que je trouve le personnage intéressant et avec un fort potentiel (j'espère le voir plus présent dans la prochaine livraison), mais aussi Spencer le fils de Deanna, qui ne sert pas à grand-chose :p
Il y a donc de quoi se mettre sous la dent niveau personnage

Walking Dead, sixième coup dent, celui-ci l’ai trouvé goût

Il est clair que je ne vous apprends rien en disant que ce show est énormément basé sur l'évolution psychologique des personnages, et qui dit plus de personnages, dit plus de psycho !

Walking Dead, sixième coup dent, celui-ci l’ai trouvé goût

Là où je trouve qu'ils réussissent leur coup avec brio dans cette saison, c'est que cet aspect psychologique est vraiment bien traité, ni trop, ni pas assez. On se retrouve à avoir de la compassion pour les personnages qui subissent des traumatismes, et à être content pour ceux qui sont heureux (c'est-à-dire pas grand monde quand même lol). Alors que je trouvais que dans certaines saisons cet aspect psychologique donnait envie d'arrêter l'épisode ( le pire fut la saison 2 pour moi), ici, tout est bien contrebalancé par des scènes qui ne s'éternisent pas ou des moments d'actions.
Comme toujours il y a quelques ratés. La crise existentielle de Carol tombe un peu d'un coup, personnellement je ne comprenais pas trop ce qu'il lui arrivait au début, ou alors Morgan un peu trop " peace and love " qui donne envie d'être secoué au bout d'un moment, sans oublier le comportement de Rick qui continue dans son principe " gros dur, je ne fais plus confiance à personne, et tout le monde doit être à mes pieds ". J'avoue que Rick m'a pas mal gonflé en parlant franchement, mais, sa crise existentielle ne s'éternise pas trop donc je lui pardonne
Walking Dead, sixième coup dent, celui-ci l’ai trouvé goût

TOUTEFOIS, ces petits défauts sont largement compensés par un bon dosage qui permet d'oublier ces passages un peu lourd pour repartir de plus belle !

Ce qui m'amène à l'aspect scénaristique et dynamisme, qui fut pour moi un pur bonheur durant toute cette saison

Walking Dead, sixième coup dent, celui-ci l’ai trouvé goût

La réalisation est carrée. La première partie des épisodes avant noël sont consacrés à la prise de pouvoir de Rick et son groupe sur Alexandria ainsi que l'évolution de la communauté pour gérer les crises (walkers, Wolves, les gens pas contents :p). Ensuite, la seconde partie de la saison est axée sur la découverte des territoires qui les entoures, ce qui les mènes à rencontrer de nouveaux alliés comme ceux de la Collines, mais aussi des adversaires de tailles avec les Sauveurs dirigés par Negan !

La première partie de saison est très dynamique, j'ai beaucoup aimé. Rien que le fait que cela commence directement avec l'amas de rodeurs coincés dans la carrière qui d'un coup peuvent s'échapper. Il y a un aspect oppressant dû à la menace constante des walkers. La horde qui s'évade de la carrière menace Alexandria et tous tentent ce qu'ils peuvent pour rediriger la horde loin d'Alexandria, quitte à mettre leur vie en jeu en se divisant en plusieurs petits groupes. Ce qu'ils ne savent pas c'est que le groupe qui se nomme les Wolves attaque Alexandria au même moment. Vous l'aurez compris, cette première partie saison ne laisse jamais retomber la pression, notamment grâce aux walkers et à la tension qu'il y a au sein d'Alexandria.
Le seul petit bémol, mais vraiment petit, est le mid-saison. J'ai regretté le fait que la pression monte à ce point, pour finalement couper en pleine action un évènement clef et connu de tous dans les comics. Ils ont préféré attendre la reprise afin de montrer LA scène, ce que j'avais trouvé dommage et frustrant, tout comme la première apparition des Sauveurs qu'ils ont gardés pour le début de l'épisode de la reprise en février au lieu de le laissé à la fin de l'épisode de mid-saison. Si cela avait été la fin de la saison, pourquoi-pas. D'ailleurs, la fin de la saison 6 est de ce style (montrer qu'il va se passer quelque chose d'important et couper jute avant pour nous laisser sur notre faim), ce qui en a fait raller plus d'un, toutefois, je trouve que c'est assez cool pour un season-final, mais super frustrant pour un mid-saison... enfin bref, toujours est-il que ce n'est pas un réel défaut, mais je tenais à le souligner lol😉

La deuxième partie change de ton. Elle se veut peut-être plus calme et posée, mais garde un aspect oppressant un peu plus important je trouve car, en plus d'avoir les walkers, il y a la menace des Sauveurs et surtout de Negan qui plane durant toute cette seconde partie, une menace que l'on ressent vraiment croissante tout au long des épisodes. De plus, un élément que j'ai beaucoup aimé, qui si je me souviens bien n'est pas présent dans les comics, est que tous les Sauveurs se font passés pour Negan en disant à chaque fois, que ce soit des femmes ou des hommes, " Je suis Negan ". J'ai beaucoup aimé ce côté " secte " qui sème le doute dans l'esprit de Rick et son groupe.
La présence de Jésus est très intéressante, ainsi que celle de Gregory et de la communauté de la Colline. Cela connecte encore davantage avec le matériel du comics, fait plaisir (

Walking Dead, sixième coup dent, celui-ci l’ai trouvé goût
), et donne encore plus de profondeur à Walking Dead en ajoutant enfin le principe d'autres communauté existantes. Toutefois, cela reste une présence légère car ils arrivent durant les derniers épisodes.
Et bien entendu, parlons juste un peu de lui,Negan ! Personnage que j'avais beaucoup plus aimé dans les comics comparé au Gouverneur, c'est un réel plaisir de le voir prendre vie sur le petit écran, et qui plus est, sous les traits de Jeffrey Dean Morgan ! Un acteur que j' adore, bien trop sous-estimé, et qui a un charisme impressionnant. Même s'il n'est que très peu présent dans la saison 6, je valide à 300% et trépigne d'avance à l'idée de le voir pleinement dans la prochaine saison
Walking Dead, sixième coup dent, celui-ci l’ai trouvé goût

Je n'ai pas trop parlé des zombies, mais ne vous inquiétez pas, ils sont là, dégueu, sanglants et affamés lol Durant cette saison ils sont très bien traités car ils ont bien l'aspect de menace constante et qu'au moment où l'on baisse sa garde la morsure est quasi-certaine. Encore un bon point pour cette saison 6😉

Bon, eh bien, il est temps de conclure je crois😉
Donc,que faut-il retenir pour cette saison 6 ? Une grande majorité de bons acteurs, de bons personnages, bien travaillés et suffisamment de petits nouveaux pour renouveler l'ensemble. De l' action, du sang, des zombies, de bons rebondissements, une histoire qui se rapproche un peu plus des comics tout en conservant une partie d'originalité, de la psychologie savamment dosée, une réalisation propre, carrée où on ne se perd jamais, mais surtout, où on ne s'ennuie jamais !
A mes yeux, cette saison est quasiment un sans-faute et s'ils continuent de la sorte tout en offrant une bonne histoire pour la suite, ils sont assurés de me garder devant mon écran pendant deux ou trois saison supplémentaires je pense😉
De plus, le teasing du Royaume et d' Ezéchiel et son petit chat (😉 ), tout en sachant ce qu'il devrait plus ou moins se passer dans les prochaines épisodes (je suis allé plus loin que cela niveau comics, voilà pourquoi😉 ), je suis impatient d'être en octobre pour découvrir les nouveaux épisodes

Walking Dead, sixième coup dent, celui-ci l’ai trouvé goût

Et voilà, c'est fini

Walking Dead, sixième coup dent, celui-ci l’ai trouvé goût
J'ai rattrapé le retard sur les zombies :p La saison 6 m'a vraiment réconcilié avec la série, voilà pourquoi je lui donne un beau et gros 16/20 !
Rendez-vous le 23 Octobre 2016 !!!
Et vous qu'en avez-vous pensé de cette saison 6 ? N'hésitez pas à laisser un commentaire, liker et partager 😉

Enjoy
A bientôt !

Desmond A. Green


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desmondagreen 48 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine