Magazine Culture

Rowa - Low (audio)

Publié le 08 août 2016 par Urbansoul @urbansoulmag

Quand je suis tombée sur Rowa il y a deux semaines par le plus grand des hasards, j’ai eu l’impression de découvrir le plus beau secret de l’univers : 5 followers sur Soundcloud, un EP fraîchement partagé et aucun article sur la toile. Pendant plusieurs jours, j’ai gardé « mon précieux » juste pour moi, fouinant les moindres recoins à la recherche d’indices sur cet artiste mystère. Des informations que j’ai fini par obtenir à la source et que je ne peux malheureusement pas vous révéler intégralement à l’heure actuelle. Mais il est des secrets tellement intenses qu’il vous est difficile de ne pas les divulguer, ou tout du moins de les émietter.

Alors je ne vous dirai pas QUI se cache derrière Rowa mais je vous parlerai volontiers de CE qui a donné naissance au projet. Prénom féminin d’origine arabe, Rowa signifie « belle vision » et c’est en effet un splendide tableau que dépeint l’artiste (singulier ou pluriel ? Réellement féminin ou masculin ? Telles sont les questions auxquelles je ne vous donnerai pas réponse pour l’instant) à travers sa musique. Celle-ci puise dans des origines gitanes — avec des guitares espagnoles — servies avec une délicate touche d’Orient sur fond de rnb et de surprenants éléments électroniques minutieusement agencés afin de provoquer une myriade d’émotions. Et si les paroles du premier single Low (signées Rowa) peut à première vue/écoute sembler répétitives, leur structure modifie en réalité subtilement et progressivement la perspective de départ où la romance devient cœur brisé.

Bonne nouvelle pour les plus curieux d’entre vous : je ne dois pas taire le nom de la voix enchanteresse de ce titre qui est celle d’Haley Sheffield, chanteuse d’Atlanta et moitié du duo IDES qui travaille actuellement sur un premier EP.

Si le voyage vous plaît, permettez-moi de vous offrir une dernière confidence en vous annonçant que Low sera disponible cette semaine sur iTunes et donnera suite, plus tard, à un EP complet dont les précurseurs de la page Soundcloud ont déjà eu la chance de profiter pendant une semaine avant qu’il ne soit retiré. De cette écoute exclusive, j’ai déduit deux grandes vérités : 1. vous me remercierez plus tard tellement cet EP est un bijou, 2. je mets ma main à couper que Rowa sera repéré/signé d’ici deux ans (si pas moins !). Voici donc Low, avec tout — mais alors là vraiment TOUT — mon amour.

Suivez Rowa.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines