Magazine Beaux Arts

[Livre audio] Titus n'aimait pas Bérénice de Nathalie Azoulai

Par Séverine @Sev_chronique
[Livre audio] Titus n'aimait pas Bérénice de Nathalie AzoulaiC'est un roman qui commence par une banale rupture, la fin d'une histoire d'amour vue et revue : Bérénice aime Titus mais Titus ne veut pas quitter sa femme Roma et ses enfants. Bérénice se tourne alors vers le spécialiste du chagrin d'amour, l'auteur qui a écrit les plus belles tragédies d'amour non-réciproque : Jean Racine. Elle se plonge dans son œuvre, dans ses textes, lit et relit ses plus beaux vers et veut comprendre comment il a pu si justement parler d'amour. 
Alors on bascule dans l'histoire romancée de la vie de Racine. On y découvre Jean, orphelin, au monastère de Port-Royal, qui suit les cours des plus grands de son temps, Claude Lancelot, Antoine Lemaistre et surtout Jean Hamon, et qui reçoit une solide éducation littéraire et religieuse. On y découvre sa passion pour les langues, son talent pour les traductions du latin au français, son goût pour les textes anciens dits "subversifs", sa vivacité d'esprit qu'il utilisera plus tard dans les salons mondains et auprès du roi Louis XIV. Plus qu'une biographie d'un des plus grands dramaturges classiques, Titus n'aimait pas Bérénice est un roman sur la naissance et le développement d'un grand esprit, qui écrira si bien la passion amoureuse, au cœur du 17e siècle.
Nathalie Azoulai a une écriture fluide et limpide, qui porte à merveille l'histoire romancée de Racine. On se laisse emporter par la musique et la poésie de son style avec beaucoup de plaisir. Grâce à une opération Masse Critique Babelio et Audible, j'ai pu découvrir ce roman en livre audio. C'est ma première expérience de lecture audio car j'ai longtemps hésité à tester : comment écouter un livre audio ? En faisant autre chose ? En se concentrant uniquement sur le texte ? Pour ma part, il m'était difficile du suivre le fil du récit en faisant autre chose et écoutant sur ma tablette, la tentation d'aller lire mes mails/faire un tour sur Instragram/Pinterest/Internet était assez forte. Alors j'ai posé ma tablette à côté de moi et j'ai tricoté pour occuper mes mains. Et là, le texte lu par Elsa Lepoivre de la Comédie Française, s'écoule en toute tranquillité et rend justice aux mots de toute beauté de Nathalie Azoulai. Voilà une expérience fort intéressante que je ne manquerai pas de poursuivre un jour ou l'autre !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Séverine 365 partages Voir son profil
Voir son blog