Magazine Culture

Le 12 août, j’achète un livre québécois

Par Carmenrob

En tant qu’auteure et lectrice boulimique, je vous invite à appuyer cette belle initiative qui se répète pour la troisième année consécutive. Le 12 août, sortez, visitez votre librairie de quartier (ou une grande surface) et achetez un (ou plusieurs😉 ) livre québécois.

À titre de suggestion, parmi les livres lus au cours de la dernière année, en voici quelques-uns qui m’ont beaucoup plu:

  • Kim Thúy, vi, Libre Expression, 2016, 138 pages
  • Marie-Christine Boyer, Farö, Triptyque, 2016, 138 pages
  • Deni Y. Béchard, Remèdes pour la faim, Alto, 2013, 581 pages
  • Anaïs Barbeau-Lavallette, Une fLa blessure des originesemme qui fuit, Éditions Marchand de feuilles, 2015, 378 pages
  • Nicolas Dickner, Six degrés de liberté, Alto, 2015, 381 pages
  • Monique Proulx, Ce qu’il reste de moi, Boréal, Montréal, 2015, 430 pages

N.B. En cliquant sur le titre, vous pourrez lire mes commentaires à son sujet.

Enfin, j’ose ajouter à la liste mes deux derniers romans, La fugueuse et Les blessures du silence, que les libraires se feront un plaisir de vous commander s’il ne se trouve plus sur leurs rayons. En suivant le lien, vous trouverez un résumé, un extrait et quelques commentaires de lecteurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carmenrob 225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines