Magazine Culture

Un naturaliste cacochyme

Publié le 13 août 2016 par Dubruel

Pour un vieux savant

En plongée provisoire

Dans sa baignoire,

C'est la gloriole :

De minuscules bestioles

Frétillent

Devant les lentilles

De son microscope électronique,

Waterproof et gyroscopique.

Le naturaliste, sort du bain

Et téléphone à un copain,

Membre de la Faculté des Sciences

Donc aux infaillibles connaissances.

Il lui décrit les spécimens :

" Grosses têtes, longues antennes,

Dos caparaçonnés,

Seize pattes boudinées,

Petites queues de rien.

Dis-moi, grand scientifique,

Le nom de cette sorte d'acariens

Aux allures préhistoriques. "

L'éminent collègue collé

Ne s'est rappelé

Que de la particularité suivante :

"Cher collègue, tends l'oreille :

Ces animalcules hantent

Les intervalles des orteils.

Ils s'alimentent

Des raclures putrescentes

Qu'ils y trouvent.

Et les femelles y couvent. "


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine